La me­nace fan­tôme

Causette - - VIOLENCES SEXUELLES -

Quand on fa­brique un désher­bant ul­tra toxique, qui rap­porte des mil­liards de dol­lars, for­cé­ment on n’a pas en­vie que des scien­ti­fiques viennent prou­ver qu’il tue ceux qui l’uti­lisent. Alors on écrit soi-même des ar­ticles qui ra­content que le gly­pho­sate, prin­cipe ac­tif du Roun­dup, n’est pas bien mé­chant. En­suite, on de­mande à des scien­ti­fiques de les si­gner, moyen­nant 250 000 dol­lars (220 000 eu­ros). Ça s’ap­pelle le ghost­wri­ting (écri­ture fan­tôme) et c’est ce que pra­tique Mon­san­to *, qui, non content de pour­rir la pla­nète (lire à ce su­jet le nou­veau livre de Ma­rie-Mo­nique Ro­bin, Le Roun­dup face à ses juges), cor­rompt éga­le­ment la science pour que ça ne se voie pas (lire aus­si page 24, la ru­brique Gros mot).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.