Uber en marche ar­rière Par Gil Mi­hae­ly

Causeur - - Sommaire N° 50 – Octobre 2017 -

La désu­bé­ri­sa­tion au­rait-elle com­men­cé ? Il y a un an, les ha­bi­tants d'aus­tin, la ca­pi­tale de l'état du Texas, étaient ap­pe­lés à se pro­non­cer par referendum sur une pro­po­si­tion de dé­cret im­po­sant aux en­tre­prises de VTC de vé­ri­fier les an­té­cé­dents ju­di­ciaires de leurs chauf­feurs. Pour Uber et Lyft (son prin­ci­pal concur­rent aux États-unis), contrô­ler le ca­sier des can­di­dats et, le cas échéant, éjec­ter les chauf­feurs à risque, c'était trop com­pli­qué et trop cher. Avant la te­nue du referendum, les deux so­cié­tés avaient lan­cé un ul­ti­ma­tum : en cas de vic­toire du oui, les ci­toyens d'aus­tin de­vraient se pas­ser de leurs ser­vices… et c'est exac­te­ment ce qui s'est pas­sé. Exit Uber et Lyft. Pro­fi­tant de la si­tua­tion in­édite créée par cet évé­ne­ment, des cher­cheurs des uni­ver­si­tés du Michigan, de Co­lum­bia et de l'ins­ti­tut des trans­ports du Texas ont dé­ci­dé d'en­quê­ter sur les mo­di­fi­ca­tions de com­por­te­ment des clients de VTC.

Les ré­sul­tats ? 9 % des usa­gers concer­nés ont ache­té une voi­ture pour pal­lier la dis­pa­ri­tion d'uber ; 41 % se sont re­mis à uti­li­ser leur au­to qui dor­mait au ga­rage ; tan­dis que 3 % seule­ment ont op­té pour les trans­ports en com­mun tra­di­tion­nels. En­fin, 42 % des par­ti­ci­pants à l'en­quête se sont ra­bat­tus sur les concur­rents d'uber et Lyft (Fare, Fas­ten ou Ride Aus­tin) qui se sont par­ta­gé le mar­ché aban­don­né par les géants du sec­teur. Ces chiffres laissent pen­ser que quand Uber re­cule, Ford ou GM re­gagnent du ter­rain. Et comme l'in­verse aus­si est plus que pro­bable, la me­nace reste sé­rieuse pour le mo­dèle tra­di­tion­nel du mar­ché au­to­mo­bile, mal­gré la ré­cente ba­taille per­due par Uber. Mais ce n'est pas la seule ni la plus im­por­tante le­çon à ti­rer de cette af­faire. Après un an d'ab­sence, Uber et Lyft ont fi­na­le­ment dé­ci­dé de faire leur re­tour à Aus­tin, sans que la ville change une vir­gule dans la lé­gis­la­tion qui les avait fait fuir… De fait, les Texans, ré­pu­tés ul­tra­li­bé­raux, viennent de don­ner au monde une le­çon de régulation bien com­prise : quand la puis­sance pu­blique ne se laisse pas ba­la­der, Uber ne fait plus la loi… •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.