Des in­justes chez Jus­tin

Causeur - - Sommaire - Par Jé­rôme Blan­chet-gra­vel

De­puis l’élec­tion du Pre­mier mi­nistre Jus­tin Tru­deau en 2015, le Ca­na­da est plus que ja­mais per­çu comme l’eldorado du mul­ti­cul­tu­ra­lisme. Mais ce cli­ché cache une réa­li­té bien dif­fé­rente. Plu­sieurs chiffres in­diquent que la terre de l’érable n’est pas seule­ment un pays « hos­pi­ta­lier à la dif­fé­rence », se­lon la for­mule du phi­lo­sophe Charles Tay­lor. Ain­si, en mars 2017, se­lon un son­dage de l’ins­ti­tut CROP, 40 % des Ca­na­diens ju­geaient qu’il y avait trop d’im­mi­grés. Plus de la moi­tié des Ca­na­diens ex­pri­maient des craintes sur l’ave­nir de leur cul­ture et de leur iden­ti­té. Quelques mois plus tard, une en­quête Ip­sos ré­vèle qu’en­vi­ron la moi­tié de la po­pu­la­tion ca­na­dienne ne croit pas à l’in­té­gra­tion des der­niers ar­ri­vés. Aux an­ti­podes des dis­cours vivre-en­sem­blistes, 41 % des Ca­na­diens pensent que les ré­fu­giés mentent sur leur si­tua­tion et viennent au Ca­na­da pour des rai­sons ex­clu­si­ve­ment éco­no­miques. Trump semble même avoir fait des émules outre-fron­tière puisque 52 % des per­sonnes in­ter­ro­gées voient dans cer­tains mi­grants des ter­ro­ristes ve­nus se­mer « la vio­lence et la des­truc­tion ». Comme par­tout en Oc­ci­dent, le fan­tasme d’un Dis­ney­land mul­ti­cul­ti ne sé­duit guère que les élites. Si ces en­quêtes nous livrent un scoop, c’est que Ca­na­diens an­glo­phones et Qué­bé­cois ré­pondent – pour une fois – d’une même voix. Ain­si, un jeune di­ri­geant li­bé­ral­li­ber­taire gou­verne une po­pu­la­tion lar­ge­ment ré­frac­taire à l’im­mi­gra­tion. Toute coïn­ci­dence avec un pays cou­sin… •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.