Bi­zar­re­rie gas­conne

Connaissance de la Chasse - - Courrier -

Cou­rant juin, j’ai ef­fec­tué un sé­jour de chasse des bro­cards dans le Gers, or­ga­ni­sé par Ac­téon Sud France. Ce fut un mo­ment de plai­sir in­tense, de convi­via­li­té et de dé­cou­verte du ter­roir d’Ar­ma­gnac. À rai­son de deux sor­ties par jour, j’ai ob­ser­vé de nom­breux che­vreuils, et j’ai pu pré­le­ver six bro­cards en seu­le­ment cinq sor­ties ; dont cette ma­gni­fique tête bi­zarde que je sou­hai­tais vous sou­mettre. Hor­mis la forme par­ti­cu­lière du bois droit, on re­marque un petit bois sup­plé­men­taire cô­té gauche. » R. Es­trade, Ver­rières-le-Buis­son (Es­sonne).

La ré­pu­ta­tion du dé­par­te­ment du Gers pour le tir d’été des bro­cards, tout comme celle de l’or­ga­ni­sa­tion Ac­téon, ne sont certes plus à dé­mon­trer. Chaque an­née y sont en ef­fet pré­le­vés de nom­breux et éton­nants su­jets. Le spé­ci­men ici pro­po­sé pré­sente deux ano­ma­lies bien dis­tinctes. La forme ir­ré­gu­lière du bois droit est pro­ba­ble­ment d’ori­gine trau­ma­tique. Sans doute sommes-nous en face d’une frac­ture sous ve­lours, due à un com­bat ou un ac­ci­dent, ayant eu pour consé­quence cette re­pousse quelque peu anar­chique. De l’autre cô­té, au pied de la meule gauche, on ob­serve en ef­fet un petit bois sur­nu­mé­raire qui semble im­plan­té sur un « troi­sième » pi­vot. Qu’il s’agisse d’un pi­vot sup­plé­men­taire ou, plus vrai­sem­bla­ble­ment, vu sa proxi­mi­té, d’un dé­dou­ble­ment du pi­vot gauche, nous sommes en tout état de cause en pré­sence d’une ano­ma­lie d’ori­gine gé­né­tique. Fé­li­ci­ta­tions à l’heu­reux chas­seur pour cette bien jo­lie ré­colte !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.