Zon­key, fruit d’amours in­ter­dits

Connaissance de la Chasse - - Photos Choc - Phi­lippe Aille­ry © P. Aille­ry

C’est au cours du mois de juillet 2014, lors du re­por­tage « pe­tite chasse » réa­li­sé à tra­vers les ter­ri­toires ex­clu­sifs de la pro­vince su­da­fri­caine du North West ex­ploi­tés par l’agence Sable Sa­fa­ri du Fran­çais Mat­thieu Mai­resse [lire p. 142], que nous avons fait cette cu­rieuse ren­contre. Ap­pe­lé zon­key en an­glais et « zé­brâne », « âne-zèbre » ou en­core « don­zèbre » en fran­çais, ce drôle d’équi­dé est le fruit des amours im­pro­bables entre une ânesse et un éta­lon de zèbre de Bur­chell. Bien que ces deux es­pèces dis­tinctes ne pos­sèdent pas le même nombre de chro­mo­somes, elles par­viennent par­fois à se croi­ser pour don­ner le jour à ce genre d’hy­bride. Ces in­di­vi­dus sont alors 100 % sté­riles lors­qu’il s’agit de mâles et très ex­cep­tion­nel­le­ment fer­tiles dans le cas de fe­melles. L’his­toire du su­jet en pré­sence n’est pas ba­nale. C’est un zèbre échap­pé d’un ca­mion de trans­port tom­bé en panne sur le bord d’une route qui, de­ve­nu quelque temps er­rant, est al­lé à la ren­contre d’une ânesse dé­te­nue en se­mi-li­ber­té avec quelques congé­nères sur le vaste ter­ri­toire d’une ferme de la ré­gion de Rus­ten­burg. Le pro­prié­taire des ânes ne s’est aper­çu de rien. Il a dé­cou­vert avec éton­ne­ment le zé­broïde à sa nais­sance. Les zé­brânes nés ac­ci­den­tel­le­ment dans la na­ture res­tent des ani­maux très rares. Quelques éle­veurs, ap­pren­tis sor­ciers, ont ten­té à une époque, en vain, de dé­ve­lop­per ces étran­ge­tés pour en faire des bêtes de somme résistantes aux ma­la­dies en Afrique. Dans le même but, des croi­se­ments entre zèbres, ju­ments ou po­neys ont aus­si été ef­fec­tués. Dé­jà en 1859, dans son ou­vrage in­ti­tu­lé De l’ori­gine des es­pèces par voie de sé­lec­tion na­tu­relle, Charles Dar­win évoque, illus­tra­tions cou­leurs à l’ap­pui, les fa­meux hybrides entre zèbres et ânesses. Le na­tu­ra­liste an­glais fait éga­le­ment al­lu­sion au ma­riage entre un âne et un quag­ga, sorte de zèbre rayé seu­le­ment sur l’en­co­lure et l’avant du corps. Cette sous-es­pèce a été ex­ter­mi­née par les Boers au XIX siècle car

e elle en­trait en concur­rence avec leur bé­tail.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.