L’aven­ture conti­nue AVEC ALAIN JE­GO

Du rêve à la réa­li­té, il y avait un pas à fran­chir. La lec­ture de Connais­sance de la Chasse

Connaissance de la Chasse - - Paroles De Guide -

Pour­tant, en 1980, lors de ma pre­mière sai­son de chasse, alors que j’ai 17 ans, j’oc­cis un ra­got de 87 ki­los. Plus tard, avec mes trois frères, nous pos­sé­dons un lot de douze chiens cou­rants et tra­quons le grand gi­bier de notre sec­teur dont les ef­fec­tifs ont bien pro­gres­sé grâce aux plans de chasse. Je passe en­suite aux chiens d’ar­rêt et m’in­té­resse au gi­bier d’eau et à la bé­casse. J’au­rai jus­qu’à six set­ters.

Par quel biais avez-vous dé­cou­vert la chasse en Afrique ?

J’ai dé­cou­vert cet uni­vers en feuille­tant un exem­plaire de Connais­sance de la Chasse dans un kiosque. Grâce à un en­cart pu­bli­ci­taire de l’As­so­cia­tion des guides de chasse pro­fes­sion­nels (Acp), j’entre alors en contact avec Bob Du­rieux, la se­cré­taire de l’époque. Elle m’in­dique les noms des pro­fes­sion­nels de ma ré­gion afin que je m’en rap­proche. Mais avant, je ren­contre Ro­land Chif­fray lors du Game Fair. Puis j’ai de pas­sion­nants en­tre­tiens avec Michel Maës, Michel Coat­mel­lec et Da­niel Hen­riot. Tous ces grands noms me parlent du mé­tier, ou plu­tôt de cette pas­sion, car on ne guide pas si l’on n’a pas un goût pro­non­cé pour la faune sau­vage et l’en­vie de par­ta­ger cet en­goue­ment. Gui­der, c’est chas­ser pour quel­qu’un sans ac­com­plir le der­nier acte mais en par­ta­geant de Aà Z toutes les émo­tions.

et la ren­contre avec de grands noms de l’Acp ont fi­ni par convaincre le Bre­ton Alain Je­go de se je­ter à l’eau et de vivre, à son tour, son ex­pé­rience afri­caine. Guide pas­sion­nant et pas­sion­né, il nous re­trace son par­cours en Rca et Bé­nin.

Quel dé­clic vous a don­né en­vie de de­ve­nir pro­fes­sion­nel de la chasse à l’étran­ger ?

Outre ma dé­cou­verte dans votre ma­ga­zine, j’étais en pleine re­struc­tu­ra­tion pro­fes­sion­nelle. L’heure était pour moi aux bi­lans et aux re­mises en ques­tion. À ce stade, j’en­glou­tis­sais les livres des éditions Mont­bel. Je sen­tais que le mo­ment était ve­nu pour moi de ten­ter ce qui me pa­rais­sait in­ac­ces­sible au­pa­ra­vant,

Cob de Buf­fon au saut de la piste, tro­phée bé­ni­nois hon­nête.

Avec des dé­fenses de 36 cm, ce pha­co­chère de la Me­krou fait par­tie des grands.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.