Spé­cia­li­sé sur le faon

Connaissance de la Chasse - - Traditionnelle -

« Lorsque je vois un re­nard, j’imite sou­vent le cri du faon en dé­tresse », ex­plique Wolf­gang Rieck, guide de chasse pro­fes­sion­nel et cham­pion in­ter­na­tio­nal d’imi­ta­tion du brame du cerf. « Ce­ci dit, tous les re­nards ne ré­agissent pas à cet ap­pel. Ceux qui le font vous in­diquent que ce n’est, a prio­ri, pas la pre­mière fois qu’ils s’en

tion épau­lée avec l’arme. Tou­jours dans le même re­gistre « ron­geur », d’autres pra­ti­quants par­viennent à aug­men­ter l’in­ten­si­té so­nore avec leur bouche en ins­pi­rant sur la pliure qui se crée à la nais­sance du pouce (dos de la main), mais interdit le port de gants. Le frotte- prennent à un jeune che­vreuil. Ces su­jets-là sont pro­ba­ble­ment spé­cia­li­sés sur cette es­pèce et peuvent oc­ca­sion­ner de gros dé­gâts. »

ment de po­ly­es­ter sur une sur­face lisse (verre) pro­duit éga­le­ment un son ef­fi­cace car très ai­gu. Enfin, cer­tains chas­seurs soufflent aus­si à tra­vers des bou­chons en plas­tique per­cés et em­pi­lés pour aug­men­ter l’in­ten­si­té so­nore pro­duite avec leur bouche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.