À NOTRE AVIS

Connaissance de la Chasse - - Guide D’achat -

• Rap­port qua­li­té-prix • Ma­nia­bi­li­té • Bloc dé­tente, net et sans course • Crosse très bien des­si­née • Choix des ca­libres

• Dé­tente trop lé­gère pour la bat­tue • Rai­deur du pous­soir de dé­pose de la cu­lasse

Il est rare que les ver­sions syn­thé­tiques nous sé­duisent da­van­tage que les mo­dèles à crosse bois, pour­tant c’est le cas ici. Cette ca­ra­bine ap­pa­raît plus lé­gère et plus har­mo­nieuse. Le noir uni­forme de la crosse vient gom­mer l’un des dé­fauts es­thé­tiques de la ver­sion bois, la dé­mar­ca­tion entre le puits de char­geur noir en plas­tique et le bois. La ca­non­ne­rie est as­sez clas­sique en dé­pit de son re­vê­te­ment de té­flon mat. Le ca­non, cham­bré en .270 Win­ches­ter, ne me­sure que 53,5 cm : c’est très court. Les 7 à 10 cm de ca­non man­quants sont sy­no­nymes de plus grande ma­nia­bi­li­té et de poids al­lé­gé, de 200 g qua­si­ment. Sur le plan ba­lis­tique, il est pos­sible qu’il manque quelques mètres par se­conde à la balle qui sor­ti­ra de notre ca­non. Sur la ba­lance, notre arme n’af­fiche que 2,995 kg. En ver­sion Ma­gnum, le ca­non est un peu plus long : 61,5 cm. Les or­ganes de vi­sée ou­verte sont réa­li­sés en ma­té­riaux com­po­sites, comme le pontet et la sous-garde. Le boî­tier de cu­lasse est ti­ré d’un bloc d’acier. La cu­lasse est elle aus­si réa­li­sée en acier et com­porte une tête en forme de cu­vette à trois ran­gées de deux te­nons dis­po­sés en tri­angle, qui se ver­rouillent dans le pont avant du boî­tier. Cette confi­gu­ra­tion per­met d’ob­te­nir un ver­rouillage ra­pide avec une ro­ta­tion du le­vier d’ar­me­ment de 60 pe­tits de­grés seule­ment. La cu­vette de la tête de cu­lasse com­porte un éjec­teur-pis­ton à res­sort fai­sant saillie et une fine griffe d’ex­trac­teur. Lorsque la ca­ra­bine est ar­mée, la face pos­té­rieure du per­cu­teur fait saillie à l’ar­rière de la cu­lasse pour jouer le rôle d’in­di­ca­teur d’ar­me­ment. La sé­cu­ri­té de l’arme, si­tuée en ar­rière de la ra­cine du le­vier d’ar­me­ment, est à deux po­si­tions aux­quelles il faut ajou­ter une troi­sième po­si­tion li­bé­rant la cu­lasse sous la forme d’un pous­soir, vi­sible seule­ment lorsque l’arme est en sé­cu­ri­té. La dé­tente di­recte est par­faite pour les tirs d’ap­proche ou d’af­fût – même sans ste­cher – mais lé­gère pour la bat­tue. Le char­geur se dé­pose au moyen d’une ra­quette in­ha­bi­tuelle, si­tuée de­vant et à la base du pontet. La crosse est la grande réus­site de ce mo­dèle. Le busc est droit, le de­vant fin est as­sez court et la poi­gnée très éti­rée. Pas de joue en re­vanche. Mal­gré ou grâce à cette dé­tente su­perbe pour les tirs de pré­ci­sion, cette ca­ra­bine tout temps et tout-ter­rain, éco­no­mique et pré­cise, dis­pose d’ex­cel­lents ar­gu­ments pour convaincre les chas­seurs ba­rou­deurs qui veulent pou­voir ou­blier leur arme pour se consa­crer plei­ne­ment à la chasse et à la pro­gres­sion dans des mi­lieux dif­fi­ciles et par­fois dan­ge­reux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.