FICHE TECH­NIQUE

Connaissance de la Chasse - - Guide D’achat -

Marque : Cha­puis Armes. Type : Express jux­ta­po­sé. Mo­dèle : X4. Bas­cule : acier à ren­forts à mous­taches, fi­ni­tion vieil ar­gent avec gra­vure en feuilles d’acanthe sur les cô­tés et hure de san­glier sur le des­sous en mé­daillon. Ca­nons : fret­tés, 55 cm à libre di­la­ta­tion (ca­non droit) et cales de conver­gence ré­glable à mi-lon­gueur et à la bouche. Ca­libres : 8x57 JRS, 9,3x74 R et .30-06. Mé­ca­nique : type Blitz. Dé­tentes : double, mo­no (en op­tion 170 eu­ros). Ex­trac­tion : ex­trac­teur mo­no­bloc (éjec­teurs en op­tion 340 eu­ros). Crosse : pis­to­let et joue ronde en noyer 2 étoiles pon­cée à l’huile, qua­drillage fin. Poids du mo­dèle tes­té : prix : 3850 €. 3,1 kg.

Comme le S12, l’express jux­ta­po­sé X4 pos­sède un dis­po­si­tif de conser­va­tion et de ré­gu­la­tion des im­pacts. Mais à la dif­fé­rence du S12, le X4 n’est pas une en­trée de gamme. Il s’agit ici d’une arme élé­gante et luxueuse qui re­prend la bas­cule du Pro­gress et qui comme lui pos­sède des ca­nons de 55 cm dont la frette com­porte une cage mas­sive. Celle-ci joue le rôle de cro­chets et de por­tées de re­cul et de­dans est lo­gé le mé­ca­nisme d’éjec­tion. Au­cune dif­fé­rence jus­qu’au mo­ment où notre re­gard se porte sur la bouche des deux tubes. Là, une cale de 8 mm re­çoit l’ex­tré­mi­té des deux ca­nons. Cette pièce est une bague d’ali­gne­ment, elle ai­de­ra votre ar­mu­rier à ré­gler la conver­gence de votre arme si vous chan­gez de balle ou si, suite à l’ins­tal­la­tion d’une lu­nette par exemple, la pré­ci­sion des deux ca­nons s’en trou­vait af­fec­tée. On re­marque aus­si un jour ré­gu­lier entre le ca­non droit et la bande in­ter­mé­diaire. Ce­la si­gni­fie que le ca­non droit est flot­tant, il n’est pas fixé au ca­non gauche, du moins pas dans ses 32 der­niers cen­ti­mètres. Comment règle-t-on la conver­gence ? C’est là que l’on re­marque sous les ca­nons une vis et une sorte de plot rec­tan­gu­laire en acier de 5 mm de large sur 8 de long. Ce plot, fixé au ca­non gauche, com­porte deux puits qui sont au­tant d’ac­cès à des vis. En ser­rant ou des­ser­rant ces der­nières, l’ar­mu­rier va mo­di­fier les vi­bra­tions du ca­non droit pour fi­na­le­ment le faire ti­rer là où il le sou­haite, c’est-à-dire le plus près pos­sible de la balle du ca­non gauche. Une fois ce ré­glage ef­fec­tué, on joue­ra sur l’ali­gne­ment de la bouche avec l’autre cale. Une opé­ra­tion com­plexe à confier à votre ar­mu­rier. L’avan­tage de ce sys­tème est donc d’of­frir une conver­gence ré­glable et per­fec­tible mais aus­si, grâce au ca­non flot­tant, de rendre la pré­ci­sion des deux ca­nons in­dé­pen­dante du nombre de balles ti­rées et de la mon­tée en tem­pé­ra­ture du mé­tal. Les bois 2 étoiles de la crosse ne peuvent pas être mieux mis en va­leur, la fi­ni­tion sa­ti­née et le bouche-po­rage sont par­faits. La gra­vure de cette arme est char­gée. Les sur­faces vierges sont mi­nimes. Des feuilles d’acanthe dé­roulent leurs spires tout le long de la bas­cule, sur les flancs, les co­quilles, le pontet, le de­vant et même le des­sous de la bas­cule où, tou­te­fois, une tête de san­glier en mé­daillon vient nous rap­pe­ler que cette arme se des­tine à la chasse en bat­tue du grand gi­bier. La mé­ca­nique est tou­jours de type Blitz, pour­quoi chan­ger ? La double dé­tente est bonne, les deux coups étant ta­rés à des poids dif­fé­rents, 2,850 kg pour la pre­mière et 2,650 kg pour la se­conde, dans la bonne norme. La conver­gence de cette arme est re­mar­quable. Et comme de l’éjec­tion à la per­cus­sion il n’y a rien à re­dire, il faut re­con­naître que le X4 tient ses pro­messes. Avec une gamme de ca­libres in­tel­li­gente, une belle gra­vure, une pré­ci­sion as­su­rée et un prix conte­nu, le X4 a de quoi sé­duire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.