Aus­tra­lie, in­dé­si­rables chats

Connaissance de la Chasse - - Actus & Nouveautés -

En juillet 2015, le gou­ver­ne­ment aus­tra­lien a an­non­cé vou­loir éra­di­quer 20 mil­lions de chats sau­vages sur son ter­ri­toire d’ici l’an­née 2020. Cette me­sure doit per­mettre de pré­ser­ver, avant qu’il ne soit trop tard, une dou­zaine d’es­pèces de ron­geurs et d’oi­seaux me­na­cées par les fé­lins. Leur pré­da­tion est es­ti­mée à 75 mil­lions de proies par jour. Après l’épi­sode dou­lou­reux des lo­ca­tions des lots de chasse (lire dos­sier du n° 474 d’oc­tobre 2015), l’Onf met­trait en vente les fo­rêts do­ma­niales de moins de 150 hec­tares. Le condi­tion­nel est de ri­gueur car ce­la n’est qu’à l’état de pro­jet, se­lon l’éta­blis­se­ment. Pré­ci­sé­ment, l’État, pro­prié­taire de la fo­rêt do­ma­niale (on évoque son « do­maine pri­vé »), de­man­de­rait à l’Onf cette mise en vente. Ce­la se­ra dé­ci­dé fin no­vembre 2015 dans le cadre de la si­gna­ture du contrat d’ob­jec­tifs ÉtatOnf pour la pé­riode 2016-2020. Se sé­pa­rer de fo­rêts à l’ex­ploi­ta­tion non ren­table se­lon les cri­tères ac­tuels per­met­trait de li­mi­ter la dette de 400 mil­lions d’eu­ros d’un éta­blis­se­ment pu­blic en dé­fi­cit fla­grant. Ce­la re­pré­sen­te­rait 1 % de la su­per­fi­cie to­tale de la fo­rêt do­ma­niale fran­çaise, soit 16000 hec­tares en­vi­ron. Pour ordre d’idée, l’on compte 274 fo­rêts de moins de 200 hec­tares sur un to­tal de 1317 mas­sifs (soit 21 %). En re­vanche, ce qui est of­fi­ciel c’est la vente du centre de for­ma­tion de l’Onf de Nan­cyVe­laine (Meurthe-et- Mo­selle). Trop vieux (45 ans), trop grand, le site se­rait rem­pla­cé par un ac­cueil dans des struc­tures exis­tantes pu­bliques ou pri­vées, à Nan­cy ou dans sa ban­lieue. De plus, la vente de mai­sons fo­res­tières non en­cla­vées se pour­suit. Les syn­di­cats de l’éta­blis­se­ment s’op­posent pour leur part à la pri­va­ti­sa­tion de la fo­rêt do­ma­niale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.