Les dé­par­te­ments et les routes à risques

Connaissance de la Chasse - - On En Parle -

Se­lon l’étude me­née par l’Oncfs (Saint-An­drieux, 2009), les col­li­sions rou­tières avec le grand gi­bier im­pliquent le san­glier dans 40 % des cas, le che­vreuil dans 36 % et des cerfs dans 16 %. Con­cer­nant les zones géo­gra­phiques les plus tou­chées, le dé­par­te­ment de la Gi­ronde est en tête avec 1403 col­li­sions, de­vant la Mo­selle (1314) et le Bas-Rhin (1296). En Ile-de-France, la Seine-et-Marne est lo­gi­que­ment la plus tou­chée, avec 1030 col­li­sions. Plus sur­pre­nant, la Seine-et-Marne est le pre­mier dé­par­te­ment con­cer­nant les col­li­sions avec des san­gliers (664 en 2008). Les Landes, le Haut-Rhin, l’Indre-et-Loire, la Meurthe-et-Mo­selle, le Loi­ret, la Dor­dogne et le Loir-etC­her ont éga­le­ment en­re­gis­tré plus de 800 col­li­sions l’an pas­sé. En 2004, se­lon l’Ob­ser­va­toire de la sé­cu­ri­té rou­tière (Onisr), les col­li­sions avec la faune sau­vage sont sur­tout ob­ser­vées sur les routes dé­par­te­men­tales (62 %). Les au­to­routes comp­ta­bi­li­sant 21 % des cas et les routes na­tio­nales 17 %. Le rap­port in­siste sur la né­ces­si­té de te­nir compte du tra­fic de cha­cune de ces ca­té­go­ries de voies. Dès 2008, la Seine-et-Marne était le dé­par­te­ment le plus concer­né par les col­li­sions de san­gliers (664).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.