Sa­fa­ri buffle « express »

Connaissance de la Chasse - - Étranger -

Faire ti­rer 4 buffles en 4 jours de sa­fa­ri en Tan­za­nie, le dé­fi était au­da­cieux ; Jé­rôme Latrive, pa­tron et guide de l’agence GP Voyages, l’a re­le­vé. Ren­dez-vous avait été don­né à la fin sep­tembre 2015 (pé­riode connue pour être très pro­pice) aux trois chas­seurs ten­tés par l’aven­ture. Dès le pre­mier jour, au terme de deux heures seule­ment de pis­tage, un pre­mier caf­fer mord la pous­sière. Ani­mal dé­bi­té et char­gé à bord du 4×4, l’équipe prend la di­rec­tion du camp. Ce fai­sant, elle croise un trou­peau. Une nou­velle chasse dé­bute. Un bon tau­reau est re­pé­ré à l’écart de ses congé­nères. Les brous­sards mul­ti­plient les ap­proches et alors que le so­leil s’ap­prête à se cou­cher, le tir sur­vient. Un se­cond buffle vient de s’éteindre. Le len­de­main ma­tin, le troi­sième chas­seur est mis à son tour en po­si­tion au terme de 4 heures de contacts vi­suels. La ca­ra­bine fait mouche : et de trois fauves ! Au qua­trième jour, un des brous­sards cède à la ten­ta­tion de ré­col­ter un se­cond tro­phée, 4 buffles en 4 jours. Jé­rôme Latrive ex­plique : « La hausse des prix d’il y a quelques an­nées a ra­len­ti l’ac­ti­vi­té cy­né­gé­tique en Tan­za­nie. Les zones de chasse sont de­puis peu chas­sées et le gi­bier pros­père tran­quille­ment. Nos ré­sul­tats de la sai­son 2015 sur nos ter­ri­toires du Se­lous, de Rung­wa et du pays Ma­sai sont ex­cel­lents. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.