Chute de la reine du tra­fic d’ivoire

Connaissance de la Chasse - - Étranger -

Tout dé­but oc­tobre 2015, une équipe d’en­quê­teurs in­ter­na­tio­naux a fait pro­cé­der, au terme d’une an­née d’en­quête, à l’ar­res­ta­tion, en Tan­za­nie, de Yang Feng Glan. Cette Chi­noise de 66 ans était à la tête du plus im­por­tant tra­fic d’or blanc et de cornes de rhi­no­cé­ros ja­mais or­ches­tré entre l’Afrique de l’Est et Pé­kin. Bap­ti­sée la « Reine de l’ivoire », cette femme se­rait à l’ori­gine, entre les an­nées 2000 et 2014, d’un mar­ché de contre­bande s’éle­vant à 3 mil­lions de dol­lars. Mais il est pos­sible qu’elle ait été sur le mar­ché in­ter­na­tio­nal de­puis 1980. La tra­fi­quante ali­men­tait en armes et vé­hi­cules les bra­con­niers et sou­doyait nombre de fonc­tion­naires. Cette in­ter­pel­la­tion porte un coup sé­vère au com­merce illé­gal de dé­fenses d’élé­phants. Sou­hai­tons que la condam­na­tion soit à la hau­teur de l’évè­ne­ment. Pour rap­pel, 85000 pa­chy­dermes ont été bra­con­nés en Tan­za­nie au cours de ces cinq der­nières an­nées. Un vé­ri­table gé­no­cide.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.