À pleines dents

Connaissance de la Chasse - - Photos Choc -

Pe­tit ma­tin tran­quille sur le bord du bar­rage d’Ak­waé­na, aux portes du Ranch à gi­bier de Na­zin­ga ex­ploi­té par la com­pa­gnie Na­hou­ri Sa­fa­ri de Ben­ja­min Bas­so­no. Dans la nais­sance du jour, nous quit­tons le camp, en com­pa­gnie d’une équipe de pis­teurs, pour ten­ter de re­pé­rer un bon cob De­fas­sa à l’in­ten­tion d’un chas­seur qui doit ar­ri­ver dans les pro­chains jours. Tra­ver­sant la digue sur­plom­bant la re­te­nue d’eau, notre chauf­feur est contraint de stop­per son vé­hi­cule car une im­por­tante bande de cy­no­cé­phales (ou ba­bouins) est ins­tal­lée. To­ta­le­ment in­féo­dés aux va-et-vient des hommes et de leurs en­gins mo­to­ri­sés, les pri­mates de ce sec­teur font preuve d’une confiance ab­so­lue. Igno­rant notre pré­sence, ils vont et viennent tran­quille­ment, s’as­soient, s’étirent, sta­tionnent sur la chaus­sée ou vont boire quelques gor­gées. De toute évi­dence, ils ont pas­sé la nuit dans les bo­que­teaux alen­tours et sont en pleine phase de ré­veil. En té­moignent leurs re­gards em­bru­més. Nous sommes loin du bruyant cha­hut en­gen­dré par ces singes à d’autres heures de la jour­née. Sur notre gauche, un mâle de taille res­pec­table, as­sis, bras croi­sés sur les ge­noux, fi­nit de sor­tir de sa douce tor­peur. De­vant lui, à quelques mètres à peine, une fe­melle vi­si­ble­ment en cha­leur s’ap­proche de la nappe. Son congé­nère n’y prête au­cune at­ten­tion. Alors que nous im­mor­ta­li­sons ce duo, le mâle est pris d’un ter­rible bâille­ment à s’en dé­cro­cher la mâ­choire. La scène est sur­pre­nante et pour­rait lais­ser croire une cer­taine mo­que­rie. Il n’en est ab­so­lu­ment rien. Les ap­pa­rences sont par­fois trom­peuses, même au coeur de la brousse.

Phi­lippe Aille­ry

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.