45000 hec­tares en ex­clu­si­vi­té

Connaissance de la Chasse - - Étranger -

Membre de l’équipe di­ri­geante de l’agence fran­çaise Es­prit Sau­vage, Fabien Des­grouas nous in­forme que l’en­seigne vient de si­gner un par­te­na­riat d’ex­clu­si­vi­té avec un ri­gou­reux ges­tion­naire d’un ter­ri­toire nord na­mi­bien si­tué à proxi­mi­té de Groot­fon­tein et du cé­lèbre parc d’Eto­sha. D’une su­per­fi­cie de 45000 ha, cette zone al­terne bush dense, sa­vane ar­bus­tive et plaines her­beuses. Tous les gi­biers na­mi­biens sont pré­sents, du clas­sique éland au grand kou­dou ou à l’oryx en pas­sant par le plus rare klips­prin­ger, le zèbre de mon­tagne ou en­core le da­ma­ra dik-dik. Dif­fé­rentes for­mules de sa­fa­ris sont pro­po­sées aux vi­si­teurs. No­tez éga­le­ment la pos­si­bi­li­té de réa­li­ser des tirs de ré­gu­la­tion sur an­ti­lopes à des ta­rifs très at­trac­tifs. Une par­tie du do­maine est, par ailleurs, spé­cia­le­ment amé­na­gée pour ac­cueillir les chas­seurs à l’arc. Cette nou­veau­té semble en donc en me­sure de sa­tis­faire un très large pa­nel d’ama­teurs. La Na­mi­bie reste un pays très ac­cueillant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.