Swa­rovs­ki Z8 2-16x50

TROIS JOURS D’ES­SAIS EN BA­VIÈRE

Connaissance de la Chasse - - Optique -

La fa­mille de lu­nettes de tir Z8, dé­voi­lée il y a de ce­la un peu plus de trois mois à Nu­rem­berg, est com­po­sée de quatre op­tiques, dont les plages de gros­sis­se­ments et les ob­jec­tifs as­su­jet­tis doivent vous per­mettre de faire face à toutes les si­tua­tions ou presque. On trouve une lu­nette de bat­tue, une 1-8x24, une lu­nette mixte, une 1,7-13,3x42, une lu­nette d’ap­proche et d’af­fût, une 2-16x50, et une lu­nette d’af­fût, une 2,3-18x56. À titre in­di­ca­tif, sa­chez que la Z6 se com­po­sait de sept mo­dèles pour ar­ri­ver peu ou prou au même éven­tail de pos­si­bi­li­tés même si la Z6 5-30x50 n’a, pour le mo­ment pas d’équi­valent en Z8. Qui sait si une 4-32x56 n’est pas pré­vue pour la sai­son pro­chaine ?

La Z8 est la nou­velle lu­nette de tir Swa­rovs­ki. Une op­tique au zoom 8x, soit 33 % de plus que la Z6, et qui ar­rive ces jours-ci dans toutes les ar­mu­re­ries fran­çaises. Nous avons pu tes­ter la 2-16x50 à la chasse du bro­card en Al­le­magne.

En at­ten­dant cette éven­tua­li­té, nous nous sommes ren­dus en Ba­vière à Oet­tin­gen, sur les terres de Franz-Al­brecht Oet­tin­genS­piel­berg, le per­son­nage cen­tral des vi­déos Wild Boar Fe­ver, dé­cou­vrir et tes­ter la 2-16x50. Une op­tique d’ap­proche et d’af­fût car très lu­mi­neuse, do­tée d’une plage de gros­sis­se­ments in­tel­li­gente, me­su­rant 35,6 cm et sur­tout pe­sant 690 g, ce qui est fi­na­le­ment bien peu pour une « gros­sis­se­ment 16 à ob­jec­tif de 50 mm ». Comme toutes les nou­velles Z8, cette op­tique pos­sède une com­mande d’illu­mi­na­tion sur l’ocu­laire. Comme la Z6, mais à la dif­fé­rence que les pro­por­tions de cette pla­te­forme ont été presque ré­duites de moi­tié. Lo­gique puisque la pile qui se trou­vait à cet en­droit sur la Z6 est dé­sor­mais re­ve­nue au ni­veau du tou- rel­leau gauche, au mi­lieu du corps op­tique. Ain­si les in­gé­nieurs au­tri­chiens ont-ils pu ré­duire consi­dé­ra­ble­ment l’en­com­bre­ment de la pla­te­forme qui se li­mite à deux bou­tons, + et - qui per­mettent de choi­sir entre 32 pa­liers d’illu­mi­na­tion, et à un cur­seur à trois po­si­tions, nuit, jour et off, qui sé­lec­tionne le type d’illu­mi­na­tion. Cet ocu­laire plus fin donne à la Z8 des pro­por­tions com­pactes. D’au­tant que le corps op­tique est le même que ce­lui de la Z6 (30 mm de dia­mètre). Pas be­soin de chan­ger les col­liers de votre mon­tage ac­tuel si vous sou­hai­tez ac­qué­rir une Z8. À no­ter, l’illu­mi­na­tion se coupe après une longue pé­riode d’im­mo­bi­li­té ain­si que lorsque la lu­nette est bas­cu­lée sur le cô­té ou à la ver­ti­cale. Elle se ral­lume au moindre mou­ve­ment.

La nou­velle pla­te­forme d’illu­mi­na­tion est bien plus pe­tite que celle de la Z6.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.