FICHE TECH­NIQUE

Connaissance de la Chasse - - Optique -

La tou­relle de droite abrite éga­le­ment une pile de re­change. La dé­cou­verte de la lu­nette est aus­si l’oc­ca­sion de me­su­rer son in­croyable qua­li­té op­tique. Plus lu­mi­neuse que la Z6, plus contras­tée aus­si, elle offre une image de grande qua­li­té, neutre et très très nette. La prise de vi­sée est éga­le­ment fa­ci­li­tée par un meilleur ali­gne­ment que sur la Z6. Les zones d’ombre que l’on trouve sur nombre de lu­nettes su­per­zoom sont in­vi­sibles ici.

Plus puis­sante, plus claire, bref meilleure

La pre­mière sortie de chasse se dé­roule le soir. Il ne se passe pas grand­chose jus­qu’au mo­ment où le so­leil se couche. Puis coup sur coup deux bro­cards sont ti­rés à 50 et 210 m. Avec les gros­sis­se­ments 3 puis 10. Le pas­sage du gros­sis­se­ment mi­ni au maxi ne né­ces­site qu’un de­mi­tour, on ne tâ­tonne pas. Le ré­ti­cule 4A-I est fin et per­met des tirs pré­cis. Il est lo­gé dans le se­cond plan fo­cal et ne gros­sit pas. À fort gros­sis­se­ment, l’ani­mal n’est pas mas­qué par des barres de­ve­nues trop épaisses. La trans­mis­sion lu­mi­neuse de la lu­nette est de 93 %, c’est 2 % de mieux que la Z6 pour­tant très lu­mi­neuse. Et entre chien et loup ce­la fait toute la dif­fé­rence ; un autre bro­card, le deuxième soir, au­rait peut-être pu s’en sor­tir avec une op­tique moins Marque : Swa­rovs­ki. Mo­dèle : Z8i. Type : lu­nette de tir illu­mi­né à plage de gros­sis­se­ments 8x. Gros­sis­se­ments : 2 à 16. Dia­mètre d’ob­jec­tif : 50 mm. Pu­pille de sortie : 8,1 à 3 mm. Dis­tance ocu­laire : 95 mm. Champ de vi­sion : 21 à 2,6 m. Trans­mis­sion de lumière : 93 %. Cor­rec­tion pa­ral­laxe : de 50 m à ∞. Lon­gueur : 35,6 cm. Poids : 675 g. Prix : 2930

claire. La dis­tance ocu­laire de 95 mm vous évi­te­ra à coup sûr le dé­calque, c’est-à-dire le bi­sou de l’ocu­laire sur votre ar­cade avec une arme à la crosse trop courte ou au ca­libre un peu trop chaud. Après avoir pas­sé presque 12 heures avec cette lu­nette en seu­le­ment deux jours, le bi­lan est des plus po­si­tifs. Tout d’abord la suc­ces­sion des tirs, sur­tout au stand, n’a pas per­tur­bé le ré­glage ini­tial. En­suite, les ajus­te­ments, au clic près, ont tou­jours été vé­ri­fiés en cible, preuve que le sys­tème de ré­glage du tube in­terne est bon. Sur le ter­rain, mal­gré la baisse de la lu­mi­no­si­té am­biante, il n’a pas fal­lu re­non­cer au moindre tir, preuve de la bonne trans­mis­sion lu­mi­neuse de la lu­nette. Mais plus en­core, au­cune mau­vaise sur­prise ne s’est fait jour, mal­gré tous mes ef­forts, les points né­ga­tifs m’échappent, preuve que les créa­teurs de la Z8 ont été scru­pu­leux et sur­tout exi­geants. Laurent Be­du

La tou­relle mé­mo­rielle est sim­ple­ment clip­sée. Elle peut aus­si de­ve­nir une tou­relle de com­pen­sa­tion ho­ri­zon­tale pour le vent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.