Crues meur­trières : ça coule de source

Connaissance de la Chasse - - Actus & Nouveautés -

Cha­cun se sou­vient des crues à ré­pé­ti­tion qui ont frap­pé dif­fé­rentes ré­gions de France au cours de ce prin­temps. Si ces ca­tas­trophes ont pro­vo­qué de très re­gret­tables pertes hu­maines et des dé­gâts co­los­saux aux bâ­tis, elles ont aus­si frap­pé de plein fouet une par­tie de la faune sau­vage. Ain­si, le bio­lo­giste Gilles Boeuf, spé­cia­liste de la bio­di­ver­si­té et conseiller au­près de la mi­nistre de l’Éco­lo­gie Sé­go­lène Royal a ex­pli­qué que nombre de pois­sons s’étaient re­trou­vés pié­gés au mo­ment de la dé­crue dans des zones où ils n’évo­luent pas ha­bi­tuel­le­ment, très loin de leurs sec­teurs de vie. Mais le plus grand pro­blème a été consta­té avec la faune ter­restre à une pé­riode où beau­coup d’oi­seaux étaient en pleine sai­son de cou­vai­son ou d’éle­vage des jeunes. Quan­ti­tés de nids im­plan­tés aux abords des cours d’eau ont ain­si été ba­layés bru­ta­le­ment et leurs ha­bi­tants em­por­tés et le plus sou­vent noyés. Cer­tains pe­tits mam­mi­fères, des rep­tiles, des ba­tra­ciens ou en­core des in­sectes ont aus­si payé un lourd tri­but. D’autres se sont ré­fu­giés sur des ra­deaux de for­tune et ont dé­ri­vé par­fois sur de longues dis­tances. Et le scien­ti­fique de pré­ci­ser : « Ces inon­da­tions créent des per­tur­ba­tions évi­dentes sur le vi­vant, des dé­pla­ce­ments mas­sifs de faune, même si ce n’est pas l’évé­ne­ment que je qua­li­fie­rais de plus ca­tas­tro­phique sur la bio­di­ver­si­té. Ce­la reste un évè­ne­ment na­tu­rel, ce n’est pas de l’ordre d’une pol­lu­tion mas­sive… »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.