Cham­bord après les inon­da­tions : l’ap­pel aux dons

Les ter­ribles crues qui ont frap­pé de nom­breuses ré­gions de France au cours du prin­temps 2016 n’ont pas épar­gné le Do­maine na­tio­nal de Cham­bord. Meur­tri en de mul­tiples points, ce joyau de notre pa­tri­moine a dé­sor­mais be­soin en ur­gence de fonds pour ac­com

Connaissance de la Chasse - - Actus & Nouveautés -

Vi­sion sur­na­tu­relle que celle du châ­teau de Cham­bord (Loi­ret-Cher) en­cer­clé par les eaux. C’est pour­tant ce spec­tacle sans pré­cé­dent, de­puis Louis XIV au moins, qu’a of­fert, bien mal­gré lui, le site royal du­rant cinq jours du dé­but du mois de juin 2016, tout en le contrai­gnant mo­men­ta­né­ment à la fer­me­ture. Seul Fran­çois Ier, lors­qu’il a ima­gi­né la nais­sance de ce somp­tueux re­lais de chasse, rê­vait d’une telle mise en scène en dé­tour­nant les eaux de la Loire. Si l’édi­fice en lui-même et ses col­lec­tions n’ont pas, sur l’ins­tant, à dé­plo­rer de dé­gâts no­toires, hor­mis la dé­faillance du sys­tème in­cen­die, il ap­pa­raît que le sol se gon­dole, ce qui en­gendre des fis­sures sur cer­taines pièces ma­jeures conser­vées dans le dé­pôt la­pi­daire. En ex­té­rieur, les pre­mières consta­ta­tions ont per­mis de re­le­ver des dé­gra­da­tions im­por­tantes au ni­veau des voie­ries ser­vant au che­mi­ne­ment du pu­blic au­tour du châ­teau mais aus­si sur les 300 ki­lo­mètres d’al­lées et de routes qui sillonnent les 5440 ha du do­maine. Par ailleurs, cer­tains ou­vrages d’art ont été fra­gi­li­sés. C’est le cas de 150 mètres du mur d’en­ceinte, clas­sé mo­nu­ment his­to­rique, qui s’est écrou­lé en trois en­droits et est de sur­croît ébran­lé sur de longues por­tions. Des portes mé­tal­liques ont d’autre part été ar­ra­chées. En­fin, quan­ti­té d’arbres ont été dé­ra­ci­nés. Le coût des tra­vaux de ré­ha­bi­li­ta­tion s’avère donc co­los­sal. Il est es­ti­mé, pour l’heure, à en­vi­ron 1 mil­lion d’eu­ros (300000 € pour le châ­teau et 700000 € pour le parc). Les as­su­rances et les aides pu­bliques vont contri­buer pour par­tie à faire face à l’ur­gence de la si­tua­tion, mais de ma­nière in­suf­fi­sante. Il faut sa­voir que même si la re­con­nais­sance de ca­tas­trophe na­tu­relle a été sol­li­ci­tée, le do­maine de Cham­bord n’est pas éli­gible au fonds d’ur­gence pour les si­nis­trés. Ces ges­tion­naires ne re­ce­vront donc au­cun fi­nan­ce­ment pu­blic qui se­rait sous­trait à l’aide aux per­sonnes et aux en­tre­prises vic­times des inon­da­tions. Cham­bord et la Fon­da­tion du pa­tri­moine sont unis pour pa­rer le plus ra­pi­de­ment pos­sible aux dom­mages su­bis. Mais, sans aide ex­té­rieure, l’ar­gent va vite faire dé­faut. C’est pour­quoi un ap­pel aux dons a été lan­cé. Pour de­ve­nir mé­cène et par­ti­ci­per à cette col­lecte : fon­da­tion-pa­tri­moine.org ou cham­bord.org

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.