Que fe­rons-nous des ca­nards sau­vages ?

Connaissance de la Chasse - - La Une -

Le pre­mier est géo­graphe au Cnrs, spé­cia­liste de la conser­va­tion des zones hu­mides et des rap­ports hu­mains au­tour de la pré­ser­va­tion de l’en­vi­ron­ne­ment. Le se­cond est éco­logue à l’Oncfs, spé­cia­liste des ca­nards et de leur ges­tion par la chasse. Mon tout est un pe­tit livre… ma­jeur. Cet ou­vrage fait le point sur le ca­nard sau­vage (120 es­pèces dans le monde, une quin­zaine sur­vole la France, qua­si toutes sont chas­sables). Non tech­nique, ce livre est un tra­vail de ré­flexion, d’an­ti­ci­pa­tion. Son écri­ture – de belle qua­li­té – le rend li­sible par tous, sau­va­gi­niers ou non, ex­perts ou non, pour­vu que l’on ait en­vie de com­prendre ce que l’homme fe­ra de ces fa­meux ca­nards. Les au­teurs partent du prin­cipe que les chas­seurs sont des ac­teurs de la conser­va­tion, comme tant d’autres. « Il est glo­ba­le­ment né­ces­saire que les chas­seurs de ca­nards soient consi­dé­rés – et se consi­dèrent – comme de vé­ri­tables ac­teurs par­te­naires dans les pro­ces­sus de ges­tion plu­tôt que simples uti­li­sa­teurs-consom­ma­teurs, voire simples vic­times culpa­bi­li­santes. » Ils es­timent aus­si que la so­lu­tion aux pro­blèmes passe par la ges­tion adap­ta­tive. Concept si­gni­fiant que la conser­va­tion des es­pèces et des es­paces de­mande un re­gard prag­ma­tique sur les choses, et une mise en oeuvre des so­lu­tions par­ta­gée. D’où le né­ces­saire sui­vi de l’état des po­pu­la­tions de ca­nards. D’où les dé­ci­sions qui s’im­posent : li­mi­ta­tion ou li­bé­ra­li­sa­tion des pré­lè­ve­ments. Et de s’in­ter­ro­ger, grâce à des ar­gu­ments sen­sés, sur le sta­tut fi­gé d’es­pèce pro­té­gée/chas­sable, l’agrai­nage, l’éle­vage, le plomb, les quo­tas de tir, les épi­zoo­ties, etc. Réa­listes, les au­teurs évoquent un bon état de la plu­part des es­pèces sur­vo­lant notre pays, se gardent de ca­tas­tro­phime, mais mettent en garde contre le dé­clin de cer­taines es­pèces (sif­fleur, fu­li­gule mi­louin), et constatent la perte ac­cé­lé­rée de ter­ri­toires pro­pices aux oi­seaux au fil de leurs mi­gra­tions (no­tam­ment au sud et à l’est de la Mé­di­ter­ra­née). Le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique n’en est pas la seule cause. À coup sûr, le nombre de pages et le prix ne consti­tue­ront pas un frein à l’achat de cet ou­vrage sim­ple­ment es­sen­tiel.

96 pages, 10 édi­tions Quæ, en li­brai­rie, quæ.com

Jean Le Blanc, 40 his­toires de chasse, Jacques Gran­cher édi­teur, Pa­ris, 1983, In-8.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.