NOTRE AVIS De vous à nous

Connaissance de la Chasse - - Shoppingpetite mer -

Zone de chasse Vé­ri­table mer in­té­rieure de 566 hec­tares, la pe­tite mer de Gâvres est un ma­rais ma­ri­time dé­li­mi­té, au sud, par un cor­don du­naire qui re­lie Gâvres au conti­nent. La pe­tite mer pré­sente la par­ti­cu­la­ri­té de se vi­der to­ta­le­ment à ma­rée basse pour se rem­plir à nou­veau à ma­rée haute. Seul un che­nal peu pro­fond est constam­ment im­mer­gé par les eaux sur la par­tie ouest. Le site est ca­rac­té­ri­sé par de grandes éten­dues de va­sières, très at­trac­tives pour les oi­seaux. Ces par­ti­cu­la­ri­tés font de ce lieu un site or­ni­tho­lo­gique re­mar­quable.

Gi­bier & chasse Si­tuée sur les prin­ci­pales voies de mi­gra­tion du pa­léarc­tique oc­ci­den­tal, la pe­tite mer de Gâvres consti­tue un site d’hi­ver­nage de l’avi­faune à par­tir d’oc­tobre. Les re­tours des car­nets de pré­lè­ve­ments des sau­va­gi­niers ré­vèlent que cinq es­pèces de ca­nards consti­tuent l’es­sen­tiel des pré­lè­ve­ments réa­li­sés. Le ca­nard sif­fleur, puis la sar­celle d’hi­ver, re­pré­sentent la plus grosse part. Viennent en­suite, par ordre dé­crois­sant, le ca­nard col­vert, le sou­chet et le pi­let. La chasse se vit ex­clu­si­ve­ment à tra­vers la pas­sée (du soir comme du ma­tin). Le tir de la bé­cas­sine de­vant soi, peu pra­ti­qué, est mal­gré tout au­to­ri­sé. Guides L’as­so­cia­tion chasse ma­ri­time du Mor­bi­han, dé­ten­trice du droit de chasse sur le lit­to­ral du dé­par­te­ment, ne compte pas de guide de chasse of­fi­ciel. Elle dis­pose ce­pen­dant d’une cel­lule « ac­com­pa­gne­ment », ani­mée par des pas­sion­nés. Des sor­ties ter­rains de dé­cou­verte peuvent être or­ga­ni­sées par les ad­mi­nis­tra­teurs ou par des adhé­rents bé­né­voles. Leur ob­jec­tif est de faire dé­cou­vrir la chasse sur le Dpm à des per­sonnes néo­phytes. Ain­si, plu­sieurs membres de l’Acmm, maî­tri­sant par­fai­te­ment leur sec­teur de chasse, sont à votre dis­po­si­tion pour vous faire bé­né­fi­cier de leur ex­pé­rience. Ce ser­vice per­met donc à n’im­porte quel chas­seur, même to­ta­le­ment no­vice, de vivre des pas­sées dans de bonnes condi­tions et même de pou­voir pro­fi­ter d’un at­te­lage d’ap­pe­lants.

Sé­jour-type Au­cune for­mule par­ti­cu­lière n’est re­com­man­dée. Tout chas­seur peut op­ter entre un sé­jour court, grâce à une carte tem­po­raire de trois jours de chasse consé­cu­tifs ou une carte an­nuelle. Tout chas­seur vi­si­teur, sou­hai­tant pro­fi­ter le temps de quelques jours d’une chasse en gi­bier d’eau dans ce sec­teur, très tou­ris­tique au de­meu­rant, pour­ra, entre les pas­sées du ma­tin et du soir, par­cou­rir en jour­née les her­bus en quête de bé­cas­sines. La ria d’Etel, vé­ri­table « golfe mi­nia­ture » si­tuée à quelques ki­lo­mètres seule­ment de Gâvres, re­gorge éga­le­ment de coins pro­pices à la chasse du gi­bier d’eau.

Hé­ber­ge­ment & pres­ta­tions hô­te­lières La pe­tite mer de Gâvres se si­tuant sur l’un des spots les plus tou­ris­tiques de Bre­tagne, tout vi­si­teur n’au­ra que l’em­bar­ras du choix sur le type de res­tau­ra­tion comme d’hé­ber­ge­ment (hô­tels, gîtes ou chambres d’hôte), sans su­bir la hausse des coûts des hautes pé­riodes tou­ris­tiques es­ti­vales.

Tou­risme Les sites tou­ris­tiques ré­pu­tés sont lé­gion dans le Mor­bi­han. À proxi­mi­té, le vi­si­teur qui sou­haite en­ri­chir son sé­jour cy­né­gé­tique de vi­sites di­verses n’au­ra que l’em­bar­ras du choix ! De la vi­site de la ci­ta­delle de Port-Louis et de ses mu­sées, aux mo­nu­ments mé­ga­li­thiques par­mi les plus im­por­tants au monde, en pas­sant par le pa­tri­moine mi­li­taire de la Se­conde Guerre mon­diale et des centres dé­diés à la ma­rine, voi­là de quoi s’oc­cu­per !

Bon à sa­voir - Tout chas­seur mu­ni d’un per­mis va­li­dé peut adhé­rer à l’Acmm. Plu­sieurs for­mules de cartes existent. Les prix va­rient de 25 eu­ros (carte de 3 jours consé­cu­tifs) à 113 eu­ros (carte an­nuelle). - Sur le Dpm, obli­ga­tion de ti­rer des munitions de sub­sti­tu­tion (acier, bis­muth, zinc-étain, tungs­tène…). - L’Acmm a fixé un Pma par jour et par chas­seur de 10 pièces de gi­bier d’eau (becs plats et li­mi­coles). - Afin de bien connaître les zones chas­sables, l’as­so­cia­tion, avec l’ac­cord de l’Ign, four­nit des cartes ven­dues au prix de 10 eu­ros, di­vi­sant le Mor­bi­han en quatre sec­teurs : Carte A: A1 Ploe­meur et A2 rade de Lo­rient Carte B: B1 mer d’Etel et B2 pres­qu’île de Qui­be­ron Carte C: C1 ri­vière d’Au­ray et C2 golfe du Mor­bi­han Carte D: D1 pres­qu’île de Rhuys et D2 em­bou­chure de la Vi­laine - Vous pou­vez vous pro­cu­rer ces cartes au­près du bu­reau de l’Acmm (en­voi pos­sible, frais de port en sus), à la fé­dé­ra­tion des chas­seurs du Mor­bi­han et dans les ma­ga­sins Al­ré chasse et pêche ou Al­ce­do. À no­ter que la carte de l’Acmm per­met de chas­ser sur l’en­semble du Dpm du Mor­bi­han. Sa par­tie chas­sable est es­ti­mée à 60 km de côtes, soit 60000 ha ! Pour connaître la liste des points de vente de ces cartes d’adhé­rent à l’Acmm, ren­dez-vous sur le site : www.acmm56.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.