Co­ha­bi­ta­tion for­cée

Connaissance de la Chasse - - Photos Choc -

Ha­bi­tué fi­dèle de notre ru­brique, le pho­to­graphe na­tu­ra­liste Mi­chael Breuer nous offre cette scène hi­ver­nale prise voi­ci quelques an­nées dans le mas­sif fo­res­tier du Spes­sart, si­tué au nor­douest de la Ba­vière, en Al­le­magne. « Cette ré­gion n’est que ra­re­ment tou­chée par la neige », nous ex­plique-t-il en pré­am­bule. « Aus­si, quand en fé­vrier 2013 la cam­pagne a re­vê­tu un tel man­teau blanc, j’ai na­tu­rel­le­ment dé­ci­dé de sor­tir, ca­res­sant l’es­poir d’im­mor­ta­li­ser quelques ani­maux sur fond de neige. Je m’étais ins­tal­lé sur une zone que je connais­sais pour être dé­nuée de toute pré­sence hu­maine. Il fai­sait froid et il nei­geait abon­dam­ment. Après deux heures d’at­tente in­fruc­tueuse, alors que j’al­lais quit­ter mon poste, deux san­gliers, vi­si­ble­ment en quête de nour­ri­ture, ont en­fin poin­té leur nez. J’ai com­men­cé à faire quelques cli­chés quand sou­dain, pour mon plus grand bon­heur, s’est pré­sen­té ce re­nard à tra­vers mon ob­jec­tif. Les dif­fé­rents pro­ta­go­nistes ont tou­jours conser­vé un mi­ni­mum de dis­tance entre eux, mais je n’ai consta­té au­cune agres­si­vi­té. Quel bon­heur de pou­voir im­mor­ta­li­ser une telle scène ! » Pho­to­gra­phier ces deux es­pèces sur un seul et même cli­ché n’est en ef­fet pas chose cou­rante. Tou­te­fois, do­tées d’ex­cep­tion­nelles fa­cul­tés d’adap­ta­tion tant en termes d’ha­bi­tat que de nour­ri­ture, ces deux es­pèces, connues pour être op­por­tu­nistes, co­lo­nisent sou­vent les mêmes bio­topes. Cette proxi­mi­té entre san­gliers et re­nards ne date pas d’hier. Les an­ciens avaient l’ha­bi­tude de dire que le san­glier chas­sé évo­luait sou­vent dans la voie du re­nard. Les té­moi­gnages d’un gou­pil em­prun­tant une cou­lée et sui­vi quelques se­condes plus tard par un sui­dé sont d’ailleurs nom­breux, et évo­que­ront pro­ba­ble­ment d’in­ou­bliables sou­ve­nirs à cer­tains de nos lec­teurs… Si la plu­part des équi­pages, dits de bat­tue, créancent leurs chiens sur un gi­bier dé­ter­mi­né, on no­te­ra que ceux dé­cou­plant dans la voie du san­glier laissent, pour nombre d’entre eux, leurs auxi­liaires chas­ser dans celle du re­nard. Outre cette co­ha­bi­ta­tion avé­rée, la proxi­mi­té des ani­maux pré­sents sur cette image s’ex­plique aus­si vrai­sem­bla­ble­ment par les dif­fi­cul­tés à trou­ver de la nour­ri­ture sous de telles condi­tions mé­téo­ro­lo­giques. Mi­chael Breuer, avec Gé­rard Ha­ge­net

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.