Rus­sie, sur la piste des che­vreuils de Si­bé­rie et des élans

Connaissance de la Chasse - - Infos Du Monde -

Co­di­rec­teur de l’agence GPVoyages, Jé­rôme Latrive nous in­forme qu’après un voyage de pros­pec­tion qu’il a ef­fec­tué à l’au­tomne der­nier, son agence pro­pose dé­sor­mais la chasse du che­vreuil de Si­bé­rie en Rus­sie dans la ré­gion de Kour­gan. « Cette ré­gion de l’Ou­ral, dans le sud de la Rus­sie, est celle où l’on ren­contre les plus fortes den­si­tés de che­vreuils de Si­bé­rie. Nous y avons sé­lec­tion­né les meilleurs ter­ri­toires. Pour preuve : nous avons vu entre 50 et 70 che­vreuils chaque jour et les deux chas­seurs qui m’ac­com­pa­gnaient ont pré­le­vé 8 bro­cards en 5 jours. C’est là que se trouvent éga­le­ment les plus grands re­pré­sen­tants de l’es­pèce avec des tro­phées qui peuvent dé­pas­ser le ki­lo (980 g lors de ce pre­mier voyage) », in­dique-t-il. Dans cette ré­gion de la Rus­sie, la chasse du bro­card de Si­bé­rie est ou­verte du 25 août au 20 oc­tobre mais la meilleure pé­riode est celle du rut entre le 25 août et le 15 sep­tembre. Jé­rôme nous a d’ailleurs confié qu’il y ac­com­pa­gne­ra un groupe la pre­mière se­maine de sep­tembre. Le bio­tope des ter­ri­toires de chasse est com­po­sé de grandes cultures cé­réa­lières, de plaines et de pe­tites fo­rêts de bou­leaux. Le ter­rain est re­la­ti­ve­ment plat et se si­tue à basse al­ti­tude. La chasse pour sa part se dé­roule à l’ap­proche et/ou à l’ap­peau de ma­nière tra­di­tion­nelle. Iden­tique à celle pra­ti­quée en Eu­rope pour le bro­card, elle peut aus­si être pra­ti­quée, si le chas­seur le sou­haite, d’un mi­ra­dor avec une sortie le ma­tin et une sortie en fin de jour­née. À no­ter en­fin que sur cer­tains ter­ri­toires, des élans et quelques san­gliers sont pré­sents. Il y a donc moyen pour un com­bi­né che­vreuil de Si­bé­rie/élan. La meilleure pé­riode étant alors celle du rut de ce der­nier soit entre le 1er et le 15 oc­tobre. Quin­zaine pen­dant la­quelle les bro­cards sont en­core coif­fés et vi­sibles.

Plus grands de corps, les che­vreuils de Si­bé­rie portent éga­le­ment un tro­phée plus im­po­sant que ceux de nos bro­cards d’Eu­rope de l’Ouest.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.