Mon p’tit ball-trap

Connaissance de la Chasse - - Courrier -

Ac­tion­naire sur une chasse pri­vée, je sou­hai­te­rais à l’oc­ca­sion de notre réunion an­nuelle prin­ta­nière or­ga­ni­ser un ball­trap. Pou­vez-vous m’éclai­rer sur la marche à suivre ? » Da­niel Clay, Li­moges (Haute-Vienne)

La chose est com­plexe à réa­li­ser, comme vous al­lez le consta­ter. En voi­ci les étapes : - la pre­mière chose à faire est de sé­lec­tion­ner un ter­rain éloi­gné de toute ha­bi­ta­tion, ne se­rait-ce que pour des ques­tions de nui­sance so­nore. Il fau­dra bien évi­dem­ment s’as­su­rer de l’ac­cord du pro­prié­taire ; - ce ter­ri­toire de­vra of­frir un pé­ri­mètre d’au moins 300 m pour la re­tom­bée des plombs, ceux-ci ne de­vant pas fi­nir leur course ni sur des zones hu­mides, ni sur des terres culti­vées ou ré­ser­vées à l’éle­vage ; - autre contrainte, l’ac­cès à ce ter­rain de­vra fa­ci­li­ter l’ar­ri­vée de vé­hi­cules de se­cours en cas d’ac­ci­dent ; - il vous faut en­suite consti­tuer un dos­sier en mai­rie, afin d’ob­te­nir l’ac­cord du pre­mier élu : for­mu­laire ren­sei­gnant les res­pon­sables de l’or­ga­ni­sa­tion, si­tua­tion exacte et plan dé­taillé des ins­tal­la­tions (ac­cès, po­si­tion des lan­ceurs et des bar­rières, etc.) ; - cô­té as­su­rance, si chaque ti­reur doit à titre per­son­nel être cou­vert, l’or­ga­ni­sa­teur de­vra sous­crire une po­lice res­pon­sa­bi­li­té ci­vile cou­vrant d’éven­tuels dé­gâts. En­fin, sa­chez que l’as­su­rance chasse, se­lon les com­pa­gnies, ne ga­ran­tit pas for­cé­ment les dom­mages cau­sés à l’oc­ca­sion d’un ball-trap.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.