Gard : 40 000 san­gliers = 800 000 €

On en parle, avec Marc Va­lat, di­rec­teur de la Fdc 30

Connaissance de la Chasse - - Éditorial - par Thi­baut Ma­cé (texte)

LE GARD DÉRAILLE

Le pré­lè­ve­ment de san­gliers de­vrait at­teindre cette an­née dans le Gard un re­cord de 40 000 ani­maux. Et pour­tant, la Fdc table sur une fac­ture des dé­gâts avoi­si­nant 800 000 €, soit plus du double de ce­lui de l’an­née der­nière. Le di­rec­teur de la Fdc, Marc Va­lat, nous ré­sume la si­tua­tion : « Les ef­fec­tifs ac­tuels sup­po­sés de san­gliers nous laissent pen­ser qu’à ce ni­veau-là nous avons fran­chi un seuil et dé­pas­sé une cote d’alerte. Pa­ral­lè­le­ment, nous ob­ser­vons un désen­ga­ge­ment de l’ac­tion pré­ven­tive des dé­gâts et une forme de las­si­tude à vou­loir pro­té­ger les ré­coltes ! Cette forme de dé­res­pon­sa­bi­li­sa­tion vis-à-vis des dé­gâts coûte cher à la fé­dé­ra­tion et par là même à l’en­semble des chas­seurs gar­dois, qui voient ain­si le prix du timbre grand gi­bier aug­men­ter – de 33 € à 80 € – pour pou­voir as­su­rer l’in­dem­ni­sa­tion des dé­gâts de grand gi­bier. Nous consta­tons éga­le­ment une évo­lu­tion des pra­tiques agri­coles et une mo­di­fi­ca­tion des

as­so­le­ments qui gonflent da­van­tage en­core la fac­ture des dé­gâts. » La ré­cente ap­pa­ri­tion, de­puis moins de dix ans, de cultures comme le pois chiche, très ap­pé­tente pour le san­glier, est un exemple par­mi d’autres de cette évo­lu­tion.

La mé­téo comme fac­teur ag­gra­vant

Dans le Gard, la culture de la chasse du san­glier se tourne très ma­jo­ri­tai­re­ment vers la bat­tue. Aus­si, la Fdc a cher­ché à mieux suivre cette pra­tique. De­puis près de dix ans, elle a mis au point un sys­tème de car­nets (616 car­nets ont été dé­li­vrés en 2016) lui per­met­tant d’ob­te­nir quan­ti­té d’in­for­ma­tions. Ain­si, on ap­prend que mal­gré l’aug­men­ta­tion sub­stan­tielle des po­pu­la­tions que laisse pré­sa­ger celle du pré­lè­ve­ment de san­gliers (34 833 pour la sai­son 2015-2016), l’ef­fort de chasse ne fai­blit pas, loin s’en faut. 24 963 bat­tues ont été or­ga­ni­sées l’an­née der­nière, soit une aug­men­ta­tion de 6,42 %. Par ailleurs, la Fdc du Gard ob­serve que les chas­seurs de pe­tit gi­bier pré­lèvent de plus en plus de san­gliers dans le cadre de leur sor­tie à la bille­baude. Ce chiffre se si­tue en aug­men­ta­tion de près d’un quart par rap­port à l’an­née pré­cé­dente (8900 ani­maux pré­le­vés). « Plaine agri­cole, vigne, ma­rais… le san­glier est en train de co­lo­ni­ser des ter­ri­toires jusque-là dé­diés au pe­tit gi­bier », pour­suit le di­rec­teur. Avec près de 400 000 € de dé­gâts in­dem­ni­sés, le Gard connais­sait dé­jà l’an­née der­nière un mon­tant très éle­vé. Les grandes cultures avaient été for­te­ment impactées. Mais les condi­tions cli­ma­tiques et les as­so­le­ments re­créent chaque an­née une si­tua­tion nou­velle. « Cette sai­son, la si­tua­tion a sen­si­ble­ment évo­lué puisque nous consta­tons que les dé­gâts se portent prin­ci­pa­le­ment sur les vignes. Les com­pa­gnies broient les sar­ments verts, pour en ti­rer la sève. Les abrou­tis­se­ments rendent alors ce type de dé­gâts très im­por­tant. La forte sé­che­resse que nous avons connue du­rant l’été 2016 a pro­vo­qué éga­le­ment une aug­men­ta­tion des dé­gâts sur les rai­sins et ce dès le stade de la vé­rai­son. Ce contexte cli­ma­tique gé­nère des mou­ve­ments er­ra­tiques des com­pa­gnies de san­gliers de­puis les zones boi­sées vers les plaines agri­coles. On peut ra­jou­ter éga­le­ment le constat que dès l’au­tomne, il y eut une faible pro­duc­tion de glands dans les mas­sifs de chênes verts, ce qui ne per­mit pas aux ani­maux de res­ter en gar­rigue pour trou­ver le po­ten­tiel de nour­ri­ture ha­bi­tuel », ex­plique Marc Va­lat. C’est dans ce contexte que Sé­go­lène Royal a si­gné l’ar­rê­té du 27 mars

Cette carte in­dique à quel point la si­tua­tion est cru­ciale. En gris sombre ap­pa­raissent les com­munes souf­frant de sur­po­pu­la­tion de san­gliers et de leurs dé­gâts.

Marc Va­lat, di­rec­teur de la Fdc du Var.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.