Au san­glier, en Iran

Connaissance de la Chasse - - Infos du monde -

Jé­rôme Latrive nous in­forme que via la so­cié­té qu’il di­rige avec Alexis Ma­zu­rel, GP Voyages chasse et pêche, il pro­pose dé­sor­mais suite à deux voyages de pros­pec­tion cet hi­ver, une nou­velle des­ti­na­tion pour les grands san­gliers : l’Iran. Jé­rôme ex­plique à son su­jet : « On trouve en Iran de vieux san­gliers de type At­ti­la dont cer­tains spé­ci­mens portent de très beaux tro­phées qui os­cil­lent en moyenne entre 18 et 24 cm. Main­te­nant chaque an­née plu­sieurs spé­ci­mens dé­pas­sant les 25 cm sont ti­rés pour un poids va­riant entre 120 et 250 kg. Les den­si­tés de sui­dés sont bonnes voire très bonnes se­lon les an­nées et les chances de ré­col­ter au moins deux grands san­gliers en cinq jours de chasse sont très fortes. » Il est à no­ter que les chasses, sui­vant les sai­sons, se dé­roulent à l’ap­proche, à l’af­fût ou en dru­cken entre 500 et 1500 m. Jé­rôme in­siste d’ailleurs à ce su­jet sur la né­ces­si­té d’avoir un mi­ni­mum de condi­tion : « Cette chasse est une chasse “phy­sique” et les dé­pla­ce­ments se font uni­que­ment à pied. Un à deux guides ac­com­pagnent les chas­seurs lors de chaque sor­tie et le re­pas du mi­di est gé­né­ra­le­ment pris sur le ter­rain (pique-nique). » Pour le reste, la chasse est ou­verte du 1er juin à la fin fé­vrier, les meilleurs mois étant ceux com­pris entre no­vembre et fé­vrier (chasse à l’ap­proche ou en dru­cken du­rant la jour­née). De juin à oc­tobre en re­vanche, le san­glier se chasse prin­ci­pa­le­ment à l’af­fût, la nuit, dans les ver­gers et les cultures. Quant à l’hé­ber­ge­ment, il se fait gé­né­ra­le­ment dans un pe­tit hô­tel mais il peut ar­ri­ver que dans cer­taines ré­gions très re­cu­lées les chas­seurs soient lo­gés dans une mai­son de chasse ou chez l’ha­bi­tant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.