Tendre gou­pil

Connaissance de la Chasse - - Photos Choc -

Rap­port sur terre et à l’eau, épreuves de dé­ter­rage, field trial, concours de meute sur san­glier, che­vreuil, cerf, re­nard, la­pin ou lièvre, re­cherche au sang, la France re­gorge d’épreuves ca­nines qui per­mettent de mettre en avant les qua­li­tés in­trin­sèques de chaque race et de chaque groupe de races. Il sem­blait dif­fi­cile de faire plus com­plet, et pour­tant. Mar­tin Jam­bor, le pa­tron de l’or­ga­ni­sa­tion de chasse tchèque Hun­ting Am­biance, nous ap­prend qu’en Tchéquie jus­te­ment, il existe des épreuves ca­nines spé­ci­fi­que­ment orien­tées sur le tra­vail des chiens d’ar­rêt et de rap­port en mi­lieu fo­res­tier. Et par­mi les mul­tiples dis­ci­plines liées à ce bio­tope, nous ap­pre­nons que trois sont en rap­port étroit avec le re­nard. Ain­si, les can­di­dats sont sou­mis à un test de re­cherche sur re­nard bles­sé et per­du. Ils doivent aus­si me­ner une re­cherche sur une piste fo­res­tière de 300 m abou­tis­sant à la dé­cou­verte de la dé­pouille et à son rap­port. En­fin, ils doivent sau­ter par-des­sus un fos­sé en te­nant un gou­pil à pleine gueule. C’est au cours d’un rap­port au bois que le pho­to­graphe Adam Si­man­del a sai­si l’image de ce braque de Wei­mar en pleine ex­ten­sion em­por­tant fiè­re­ment son gi­bier. On ima­gine la puis­sance dé­ve­lop­pée par le chien pour ba­la­der avec une telle ai­sance un re­nard adulte dont le poids os­cille entre 6 et 7 ki­los. Plu­sieurs té­moi­gnages nous sont par­ve­nus, au fil du temps, de la part de chas­seurs fran­çais, à pro­pos de rap­ports na­tu­rels sur re­nards. Ces « por­tés » étaient l’oeuvre d’auxi­liaires très char­pen­tés type drah­thaar ou kor­thals. On ima­gine mal un épa­gneul bre­ton ou un poin­ter char­ger en gueule un gou­pil adulte… Adam Si­man­del, avec Phi­lippe Aille­ry

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.