1 - À l’ori­gine de la ré­forme

Lun­di 27 août, le pré­sident de la Ré­pu­blique ac­cueille les re­pré­sen­tants des chas­seurs afin d’évo­quer la ré­forme de la chasse. Comme le sou­ligne le pré­sident de la Fnc, il s’agit du dé­but d’une ac­tion an­non­cée comme de­vant se dé­rou­ler au fil du quin­quen­na

Connaissance de la Chasse - - Éditorial -

Willy Schraen – éga­le­ment pré­sident de la Fdc du Pas-de-Ca­lais – était ac­com­pa­gné d’Alain Du­rand, vice-pré­sident de la Fnc et pré­sident de la Fdc de Sei­neMa­ri­time, de Pas­cal Sé­cu­la, tré­so­rier et pré­sident de la Fdc de Côte-d’Or, et de Thier­ry Coste, conseiller po­li­tique de la Fnc. Ce der­nier était dé­jà pré­sent, en toute lo­gique, lors de la pré­cé­dente réunion avec le pré­sident du 15 fé­vrier der­nier. Le pré­sident de la Ré­pu­blique était ac­com­pa­gné de Ni­co­las Hu­lot, alors mi­nistre de la Tran­si­tion éco­lo­gique, de son se­cré­taire d’État, Sé­bas­tien Le­cor­nu – le­quel gère le dos­sier de la ré­forme de la chasse –, de Fran­çois Pa­triat, sé­na­teur de Cô­ted’Or, pré­sident du groupe La Ré­pu­blique en marche au Sé­nat et chas­seur. Le pré­sident de la Ré­pu­blique de­vait consa­crer moins d’une heure à la réunion. Elle a du­ré plus du double, et s’est pour­sui­vie avec les col­la­bo­ra­teurs du pré­sident. Au fi­nal, elle au­ra af­fi­ché trois heures. Can­di­dat dé­cla­ré par­ti­cu­liè­re­ment tôt lors de l’élec­tion de la pré­si­dence de la Fnc, et en­cou­ra­gé par Gé­rard Lar­cher, le pré­sident du Sé­nat, Willy Schraen avait me­né une vé­ri­table cam­pagne au­près de ses col­lègues pré­si­dents de Fdc. Il leur avait ain­si pré­sen­té les bases de « sa » ré­forme, et en­ri­chi celle-ci à leur contact. Élu à la tête de la Fnc en août 2016, il pour­suit son tra­vail en as­so­ciant cette fois-ci l’ap­pa­reil fé­dé­ral, élus et sa­la­riés, et, avec plus ou moins de bon­heur, les as­so­cia­tions spé­cia­li­sées. Le 14 mars 2017, dans le cadre de l’as­sem­blée gé­né­rale de la Fnc, la ré­forme de la chasse est ex­po­sée aux deux seuls can­di­dats à l’élec­tion pré­si­den­tielle ayant fait le dé­pla­ce­ment : Fran­çois Fillon et Em­ma­nuel Ma­cron. Dans la fou­lée, au nom des Ré­pu­bli­cains, Fran­çois Ba­roin, alors sé­na­teur de l’Aube, et Fran­çois Pa­triat, pour La Ré­pu­blique en marche, signent le pro­gramme de la Fnc et par là, s’en­gagent à sou­te­nir la ré- forme de la chasse fran­çaise. Le prin­cipe est ce­lui-là même que Ni­co­las Hu­lot avait mis en place pour les Verts lors de l’élec­tion pré­si­den­tielle de 2007. Si le pré­sident de la Ré­pu­blique n’est pas à l’ori­gine de la ré­forme, il en sou­tient l’es­prit, et ac­com­pagne son éla­bo­ra­tion puis­qu’il ar­bitre cer­tains choix es­sen­tiels. Un autre per­son­nage sur­veille at­ten­ti­ve­ment cette ré­forme : Gé­rard Lar­cher. Non seule­ment le très chas­seur pa­tron des sé­na­teurs connaît la va­leur de la chasse au sein de la ru­ra­li­té, mais il a idée des tour­ments des po­pu­la­tions ru­rales dans une époque de mue ra­pide. En outre, le Sé­nat, par sa re­pré­sen­ta­ti­vi­té, est par­ti­cu­liè­re­ment sen­sible a tout ce qui concerne les ter­ri­toires. Aus­si, à la grande fête de la chasse de Com­piègne dé­but sep­tembre, M. Lar­cher a pré­ci­sé qu’il « sou­te­nait les chas­seurs et qu’il était aux cô­tés du pré­sident Ma­cron qui oeuvre ac­tuel­le­ment pour une ré­forme de la chasse ».

En­tou­rant le pré­sident de la Ré­pu­blique, en par­tant de la gauche, Fran­çois Pa­triat et les res­pon­sables cy­né­gé­tiques Willy Schraen, Alain Du­rand et Pas­cal Sé­cu­la.

Le pré­sident du Sé­nat, Gé­rard Lar­cher, ac­teur dis­cret de la ré­forme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.