Caroline Vi­gneaux

« Caroline Vi­gneaux quitte la robe », le titre dit tout du par­cours de cette avo­cate qui joue de­puis un an à la Co­mé­die de Pa­ris. Ses secrets éner­gie.

Cosmopolitan (France) - - Être Bien - Par Fa­bienne La­goarde

Psy ou pas psy ? Je n’ai pas en­core fran­chi le pas, mais je pense que je le fe­rai. En même temps, la scène, c’est une bonne thé­ra­pie. Un truc an­ti-trac ? Je ne suis pas du tout su­per­sti­tieuse, mais je me suis créé des pe­tits ri­tuels avant de mon­ter sur scène aux­quels je ne dé­roge pas. Le plus im­por­tant : em­bras­ser mon texte. Ça me pro­tège des trous de mé­moire, ma plus grande an­goisse. Votre re­cette forme ? Le pois­son cru. J’adore les su­shis et les sa­shi­mis, même si avec tout ce qu’on en­tend sur l’ori­gine du sau­mon, je ne suis pas sûre que ce soit ex­cellent pour la san­té. Der­nier bol d’air ? Dans les Vosges, la ré­gion de ma mère. C’est ma fa­çon de dé­com­pres­ser et de pen­ser à autre chose. Ce qui vous fait vrai­ment du bien ? Un cos­mo­po­li­tan. J’ai eu en­vie d’y goû­ter à l’époque de « Sex and The Ci­ty ». Bin­go ! De­puis, je com­mande tou­jours ça quand je sors.

l

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.