Il y a deux ans, et très vite je me suis ra­sé la tête. Je me trouve plu­tôt pas mal comme ça. Mais je rêve d’une che­ve­lure de beau gosse, qui donne en­vie aux femmes de pas­ser leur main de­dans.

Cosmopolitan (France) - - PAROLES D’HOMMES -

Stéphane, 34 ans, im­por­ta­teur

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.