4

Cosmopolitan (France) - - TOURISME -

Un tour en quad. Saint-Barth, c’est tout petit (21 ki­lo­mètres car­rés) et super jo­li, mais aus­si as­sez es­car­pé. La meilleure for­mule pour me ba­la­der ? Louer un quad à la se­maine. À bord de mon en­gin, je passe par­tout et je col­lec­tionne les plages de carte pos­tale, sur des ki­lo­mètres de sable fin : Gou­ver­neur Beach, Sa­lines, Saint-Jean… La bonne nouvelle, c’est qu’au­cune n’est pri­vée : je peux po­ser ma ser­viette où je veux, sans être obli­gée de louer un ma­te­las et un pa­ra­sol. Lo­ca­tion de quad 40 € la jour­née, st­barth-adventure.com. Un res­tau des îles. Sur la route de Sa­line Beach, je fais es­cale au Grain de Sel, avec une carte comme je les aime : ac­cras de mo­rue, bou­dins créoles, crabe far­ci, langouste grillée, tout est bon ! Plats à par­tir de 9 €.

5

Un spa de rêve. Par­quets en bois exo­tique, ca­na­pés de cuir fauve, baies vi­trées ou­vertes sur un jar­din pri­vé avec bain à remous : le

6

spa Payot du Ma­na­pa­ny m’in­vite à la dé­tente. Le plus dif­fi­cile ? Faire mon choix par­mi les soins, gom­mages et mas­sages pro­po­sés à la carte. Un bon plan à l’ar­ri­vée : le mas­sage Bulle de Sé­ré­ni­té, à l’huile pré­cieuse de pat­chou­li et à la va­nille, 1 heure, 125 €. Pour un sup­plé­ment de 30 €, je pro­fite de la ver­sion à quatre mains. Des perles des îles. Pas ques­tion de quit­ter Saint-Barth sans le must lo­cal : un lien en cuir avec des perles des îles. À l’ate­lier Les Ar­ti­sans de Gus­ta­via, ces pe­tits bra­ce­lets sont fa­bri­qués sur me­sure, à par­tir de 25 € : je choi­sis moi-même la taille et la cou­leur des perles, noires, blanches, do­rées. Dans les bou­tiques du port, ou­vertes tous les soirs jus­qu’à 23 heures, je dé­niche aus­si tout qu’il me faut pour la plage : maillots de bains grif­fés, jo­lis pa­réos, pa­niers tis­sés main…

7

Je le 8

sa­voure en si­ro­tant un ti punch ou une cai­pi­rin­ha au Do Bra­sil, sur

Un cou­cher de so­leil. la pe­tite plage de Shell Beach, près de Gus­ta­via. Ici, c’est la co­ol at­ti­tude : des paillotes en feuilles de palmes, des tables rondes en bois et une agréable mu­sique lounge, le tout face à la mer Ca­raïbes.

9

Des bars, des clubs sym­pas. Saint-Barth re­gorge de lieux ten­dance pour boire un verre ou faire la fête après la plage. Une ter­rasse pour l’apé­ro ? Je vote pour le my­thique bar de l’Ou­bli, au port de Gus­ta­via : il y a des chaises et des pa­ra­sols rouges, comme chez Sé­né­quier à Saint-Tro­pez. Un club bran­ché ? Je me fais belle pour al­ler dan­ser à La Plage, les pieds dans le sable à Saint-Jean : cham­pagne et beau­ti­ful people au pro­gramme… Des dî­ners chics. Au Fel­li­ni, le res­tau­rant du Ma­na­pa­ny Cot­tages & Spa, je sa­voure une cuisine gas­tro­no­mique des îles, avec une touche ita­lienne : sa­lade poulpe et cour­gettes, fi­let de ma­hi-ma­hi et pu­rée de pa­tate douce, poire po­chée, pan­na cotta et cho­co­lat chaud… Avec sa dé­co mi­ni­ma­liste, la grande salle ronde bor­dée de ban­quettes s’ouvre sur la pis­cine : ma­gique ! Un autre bon plan res­tau ? Chez Bo­ni­to, à Gus­ta­via. Le ce­viche de pois­son est un dé­lice et j’ai vue sur les ba­teaux illu­mi­nés de la ma­ri­na.

10

l

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.