Luc­chi­no

Cosmopolitan (France) - - ROAD BOOK -

Les deux créa­teurs ori­gi­naires de Sé­ville, qui aiment les tis­sus va­po­reux et co­lo­rés, les vo­lants asy­mé­triques et les châles en soie, ex­cellent aus­si cô­té ac­ces­soires. Pour cet été, leurs sacs en cuir af­fichent de dé­li­cats dé­gra­dés de teintes pas­tel, à as­sor­tir à leurs sa­lo­més ver­ti­gi­neux. Le duo s’est ré­cem­ment amu­sé à dé­co­rer un étage de l’hô­tel Sil­ken Al-An­da­lus Se­vil­la dans un pur style glam (chambre à par­tir de 60 €, ho­teles-sil­ken.com). Calle Sierpes, 87, vic­to­rioy­luc­chi­noa­te­lier.com.

Se faire une or­gie de ta­pas

ce bar-res­tau­rant très contem­po­rain où les ca­la­mars à la plan­cha ser­vis en ver­sion mi­ni se dé­gustent avec une que­nelle de mas­car­pone et où le car­pac­cio de thon ma­ri­né au so­ja s’ac­com­pagne d’une ta­pe­nade d’olives noires. La Azo­tea, calle Jesús del Gran Po­der, 31.

Faire la tour­née des bars Ar­rêt im­po­sé à la Casa Ma­tias où les ha­bi­tués chantent en ta­pant dans les

mains : le cante jon­do, le chant des Gi­tans an­da­lous, s’im­pro­vise par­tout aux ter­rasses des bo­de­gas. Car­ré­ment en­voû­tant ! Aux abords de la Maestranza, les plus vieilles arènes d’Es­pagne, les vieux bars à ta­pas dans leur jus, tel le bar Arenal (calle Arfe, 8), jouxtent les bars- clubs de­si­gn comme le Ro­cke­fel­ler (calle Adria­no, 10, ro­cke­fel­ler­se­vil­la.

com)

ou le très mode

Fe­de­ri­co Sán­chez Be­doya, 20,

grou­cho­bar.com).

Grou­cho (calle

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.