Notre jeu de

On sort Sur le pre­mier, des verbes : tou­cher, ca­res­ser, em­bras­ser… Sur l’autre, des par­ties du corps. Il suf­fit de lan­cer les deux et de suivre les ins­truc­tions. On a droit à un jo­ker mais on l’uti­lise ra­re­ment : re­le­ver le défi est bien plus ex­ci­tant.

Cosmopolitan (France) - - MA VIE EN ROSE -

On dis­cute nor­ma­le­ment quand tout à coup,

entre deux re­marques sur son bou­lot, il glisse : « J’ai­me­rais te lé­cher les seins. » Je fais comme si je n’avais rien en­ten­du et quelques se­condes après, je ré­ponds, tou­jours l’air de rien : « J’ado­re­rais ça. » Très ra­pi­de­ment, les mots ne suf­fisent plus, on passe à l’acte. Au res­tau­rant, je re­tire une chaus­sure, je glisse mon pied sous la table et ca­resse dis­crè­te­ment son sexe en le re­gar­dant droit dans les yeux. Gé­né­ra­le­ment, il ne tarde pas à de­man­der l’ad­di­tion.

Bé­ren­gère, 31 ans

Quelques pres­sions et ef­fleu­re­ments bien si­tués suf­fisent pour dé­tendre mon corps tout en­tier en cinq mi­nutes.

Un mas­sage de la nuque.

Na­jet, 31 ans

Jade, 28 ans

Do­nia, 29 ans On prend une douche en­semble, sans se tou­cher. Nue, face à Jo­na­than, je lave mes seins avec de la mousse, le provoque… On fait l’amour avant même de se sé­cher, voire dans la douche.

Cha­den, 32 ans

l

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.