Dans le noir com­plet,

On éteint la lu­mière. nos mains puis nos lèvres se cherchent. En­suite, on se ca­resse dif­fé­rem­ment, nos gestes sont plus lents, on ima­gine nos corps… ça nous rend fous.

Cosmopolitan (France) - - MA VIE EN ROSE -

Lau­rine, 28 ans

Je ne porte pas de sous-vê­te­ments pour sor­tir. Je pré­viens Joa­chim lors­qu’on ar­rive et je sais qu’il ne pense plus qu’à ça pen­dant toute la soi­rée. Moi aus­si d’ailleurs. À chaque fois, on rentre plus tôt que pré­vu. On s’en­voie des snaps. D’abord une pho­to soft puis de plus en plus osée, tout en di­mi­nuant le temps d’af­fi­chage. Voir son corps pen­dant quelques se­condes seule­ment, c’est aus­si frus­trant qu’ex­ci­tant. Quand on se re­trouve, on est bouillants.

Jus­tine, 27 ans

Sé­ve­rine, 33 ans

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.