Sur le Dou­ro

Cosmopolitan (France) - - ROAD BOOK -

en scène… 120 € la nuit, mais ça vaut vrai­ment le coup !

Ban­dei­ra 84, ho­tel­tea­tro.pt.

Se culti­ver

Rua de Sá da dé­borde d’ac­ti­vi­tés. Mais on peut aus­si mon­ter di­rect en ter­rasse pour si­ro­ter un por­to pink en mode lounge, avec une vue à 360° sur la ville. Les soirs de concerts live, c’est en­core meilleur. Lar­go Mi­guel Bom­bar­da 23, Vi­la No­va de Gaia, my­por-

to­cruz.com.

Vi­brer

à la Ca­sa de Mu­si­ca Cet étrange cube ir­ré­gu­lier aux grandes baies vi­trées, c’est la grande salle de spec­tacle de la ville et ses trois or­chestres. Fan de fado, de jazz ou de mu­sique sym­pho­nique, vu la très large pro­gram­ma­tion, on trouve for­cé­ment un concert à son goût. Et on ne rate pas la vue de la ter­rasse, juste ma­gique. Ave­ni­da da Boa­vis­ta 604-610, ca­sa­da­mu­si­ca.com. Clas­sée au pa­tri­moine mon­dial de l’Unesco, la val­lée s’étend le long du fleuve, de la fron­tière es­pa­gnole jus­qu’à Por­to. Avec ses mil­liers d’hec­tares de vi­gnobles, ses champs d’oli­viers et ses ver­gers, ce voyage au fil de l’eau nous en met plein les yeux… Pré­voir un jour ou deux si pos­sible. Dou­ro-tu­ris­mo.pt. l

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.