L’avis du psy

Cosmopolitan (France) - - RESPIRE -

➜ Pour­quoi est-ce si dur d’an­non­cer quelque chose d’im­por­tant à ses pa­rents ? Quand on for­mule les choses, elles de­viennent réelles, pour soi, puis pour les autres. Et si on a be­soin de les af­fir­mer, c’est qu’il s’agit d’une dé­marche d’ordre iden­ti­taire. Ça veut dire aus­si qu’on s’as­sume et qu’on se place en adulte vis-à-vis des pa­rents. La re­la­tion pa­rents-en­fant prend une nou­velle di­men­sion : on n’a plus « be­soin d’eux » pour dé­ci­der, avan­cer, ou faire face à une si­tua­tion dé­li­cate. C’est un acte d’in­dé­pen­dance in­évi­table, mais qui n’est pas simple à gé­rer, au­tant pour les pa­rents que pour les en­fants.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.