6 va­leurs sûres pour se ré­ga­ler sans se rui­ner.

Cosmopolitan (France) - - VIP - Par Ma­ri­nette Lé­vy

ÉMOU­VANT LA LETTRE DE QUEENIE DE RA­CHEL JOYCE

Queenie n’a pas vu Ha­rold de­puis vingt ans. Hos­pi­ta­li­sée dans un ser­vice de soins pal­lia­tifs peu­plé d’éner­gu­mènes en tout genre, elle lui écrit une lettre qui le dé­cide à ve­nir la re­joindre. Tan­dis qu’il tra­verse l’An­gle­terre – à pied ! – elle s’ex­plique sur son dé­part sou­dain, vingt ans au­pa­ra­vant. Une his­toire de des­tins man­qués, drôle, tendre et pleine d’hu­ma­ni­té. (Po­cket, 384 p., 7,40 €)

PER­VERS UN HOMME DAN­GE­REUX D’ÉMI­LIE FRÈCHE

Émi­lie était heu­reuse, entre son gen­til ma­ri et son amant sexy… jus­qu’à ce qu’elle tombe sous l’em­prise de Be­noît, un brillant écri­vain comme elle. Sauf qu’il est an­ti­sé­mite et qu’elle est juive. Émi­lie vit cette re­la­tion comme une ma­la­die. Pour­quoi ce­la lui ar­rive­t­il ? Comment s’en sor­tir ? C’est ce que cherche à com­prendre l’au­teure en re­la­tant cette liai­son dan­ge­reuse qui a bou­le­ver­sé sa vie. (J’ai Lu, 252 p., 6 €)

SEN­SIBLE LES PRO­MESSES D’AMAN­DA STHERS

De son en­fance do­rée en Ita­lie au Paris d’au­jourd’hui où il a ses en­fants, ses ex­femmes et ses amis, c’est tou­jours du même homme qu’il s’agit, qu’il s’ap­pelle San­dro ou Alexandre. Cet amou­reux si égoïste, dé­tes­table et at­ta­chant, re­vient dans « les Pro­messes » sur celles qui lui ont été faites et celles qu’il n’a pas te­nues… Un por­trait d’homme dé­li­cat et tou­chant. (Le Livre de Poche, 256 p., 6,90 €)

EM­MA DE JANE AUS­TEN

LE CLAS­SIQUE

CHAO­TIQUE CHECK POINT DE JEAN-CH­RIS­TOPHE RU­FIN

À 21 ans, Maud s’en­gage pour une ONG dans une Bos­nie en pleine guerre. Elle su­bit de front la vio­lence des hommes qui l’ac­com­pagnent dans sa mis­sion… Mais ra­pi­de­ment, elle par­vient à dé­tec­ter leurs failles et se rap­proche d’eux. Une hé­roïne, de l’adré­na­line : un bon thril­ler psy­cho­lo­gique, mais aus­si une aven­ture hu­maine cap­ti­vante. (Fo­lio, 416 p., 7,70 €)

SANS FILTRE UN MEMBRE PER­MA­NENT DE LA FA­MILLE DE RUS­SELL BANKS

Douze nou­velles, douze fa­çons cin­glantes de ra­con­ter l’Amé­rique des déshé­ri­tés : un an­cien Ma­rine qui braque des banques pour joindre les deux bouts, une femme qui se mé­ta­mor­phose en veuve joyeuse à la mort de son époux… Cha­cun fait ce qu’il peut avec ce qu’il a : c’est déses­pé­ré, par­fois drôle, et ça sonne tou­jours ter­ri­ble­ment juste. Pas de pa­thos, juste de l’émo­tion. (Ba­bel, 240 p., 7,80 €)

Pu­blié ano­ny­me­ment en 1816, « Em­ma » a sou­vent été consi­dé­ré comme l’oeuvre la plus abou­tie de Jane Aus­ten. Em­ma Wood­house vit seule avec son père dans une pe­tite ville. Pour tuer l’en­nui, elle joue la ma­rieuse pour ses amies cé­li­ba­taires… Au­tour des dé­boires sen­ti­men­taux de cette jeune fille naïve, Jane Aus­ten nous em­barque avec iro­nie dans le monde pro­vin­cial de l’An­gle­terre du xixe siècle. (10/18, 576 p., 8,40 €)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.