NA­GER LE CRAWL

Cosmopolitan (France) - - ACTION -

Ch­loé, 28 ans Entre deux cours à la fac, avec mon pote Vic­tor, on passe des heures dans mon 20 m2 à im­pro­vi­ser des raps, des vibes RnB ou des opé­ras, au­tour du pia­no ou sur une ins­tru hip-hop. Viens, on monte un groupe ! L’idée est dans l’air, mais on a d’autres prio­ri­tés : une an­née Eras­mus pour Vic­tor, un pre­mier bou­lot pour moi, des pe­tites et grandes amours qui prennent du temps… Le dé­clic. Le jour où on fête le dé­part de Vic­tor au Cam­bodge pour une du­rée in­dé­ter­mi­née, on re­grette : « On ne l’au­ra ja­mais mon­té ce groupe… » Quand il rentre neuf mois plus tard, c’est une évi­dence pour nous deux : « C’est main­te­nant ou ja­mais ! » C’est par­ti ! Tout com­mence sur la table de jar­din de Vic­tor, avec un car­net et un crayon. Qu’est-ce qu’on a en­vie de dire ? Qui fe­ra quoi ? Ce se­ra quoi notre nom de groupe ? Des heures de brains­tor­ming plus tard, on s’ap­pelle Me­ga­top et on mixe­ra nos in­fluences hip-hop amé­ri­caines avec des textes en fran­çais. Cette fois, c’est du sé­rieux : on s’ar­range avec nos bou­lots res­pec­tifs pour dé­ga­ger une après-mi­di par se­maine. C’est peu, mais ré­gu­lier. Vic­tor com­pose, j’écris les pa­roles, puis on tra­vaille tout en­semble. Pen­dant des heures, on cherche le bon mot, le bon ef­fet sur la voix… Jus­qu’à en être sûrs : on tient notre pre­mière chan­son ! Coup de pouce. Pour que ça sonne pro, on a be­soin d’un in­gé son. On en parle au­tour de nous et un ami d’ami, Franck, nous fait un bon prix. Pour le lo­go, c’est Am­broise, le cou­sin de Vic­tor, qui vient à la res­cousse. Pe­tit à pe­tit, en­traî­nés par notre en­thou­siasme, d’autres pro­posent un coup de main : Thi­bault nous shoote avec son Re­flex, Phil tient la ca­mé­ra de notre pre­mier clip… On fait les choses sé­rieu­se­ment, mais on s’amuse avant tout ! C’est du concret. Après un an de tra­vail, on ouvre notre page Fa­ce­book, LES PE­TITS DÉ­FIS, ÇA COMPTE AUS­SI !

C’est par­ti ! Un été, je bloque une se­maine chez elle. Elle m’ap­prend à choi­sir les bons pro­duits, « le pre­mier se­cret d’un plat réus­si ». Dans la cui­sine, je sors le dic­ta­phone et la ba­lance. Quand elle me dit : « Là tu mets un peu de crème », je pèse la quan­ti­té exacte. Une se­maine plus tard, j’ai pris deux ki­los, mais je re­pars avec un tré­sor : mon car­net de re­cettes de fa­mille. Et plus pré­cieux en­core : ex­ci­tés comme des jeunes pa­rents qui pré­sentent leur bé­bé. Flip­pés aus­si… que ça fasse flop. Sur­prise : en deux jours, plus de 400 potes likent notre page et quand on poste le pre­mier clip la se­maine sui­vante, c’est le raz-de­ma­rée ! Pro­chain ob­jec­tif : tour­ner la deuxième vi­déo et pré­pa­rer le live. Pour ren­con­trer tous ces pouces le­vés en vrai. fa­ce­book.com/me­ga­top­mu­sic

Mer­ryl, 33 ans Cet ap­part, je l’ai trou­vé avec mon mec, Da­vid. Mais il s’est bar­ré et de­puis, chaque pièce, chaque ob­jet, me ra­mène à lui. Pour­tant, je me suis bat­tue pour gar­der notre F2 : je l’adore et il est dans mon quar­tier pré­fé­ré de Bor­deaux. Le dé­clic. Une amie a croi­sé Da­vid avec une autre. C’est le choc. Com­ment a-t-il pu avan­cer aus­si vite ? Moi, de­puis notre sé­pa­ra­tion, je res­pire les draps dans les­quels on dor­mait et au fond j’es­père son re­tour. Ce lo­ge­ment est comme un vieux dou­dou : ras­su­rant, mais pas construc­tif.

des sou­ve­nirs mer­veilleux de ce tête-à-tête avec ma grand-mère. Ju­lie, 36 ans En deux ans, j’ai pris cinq ki­los. L’idée d’un ré­gime me dé­prime en­core plus que mes ron­deurs. Une seule so­lu­tion : faire du sport. Le dé­clic. Une su­per pis­cine vient d’ou­vrir près de chez moi. C’est par­ti ! Pro­mis, j’irai

Mon­ter un groupe de mu­sique Dé­mé­na­ger

na­ger deux fois par se­maine. Les pre­mières fois, je suis la gourde en maillot de plage sur la ligne des ma­mies, es­souf­flée au bout de deux cents mètres. À trois ran­gées de là, les « vrais » na­geurs crawlent comme les Ma­nau­dou. J’ob­serve et je m’équipe : un maillot spor­tif et des lu­nettes. Et si j’ap­pre­nais à na­ger le crawl, moi aus­si ? J’es­saye… D’abord, j’ai l’im­pres­sion que je vais

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.