AU SOU­RIRE

Cosmopolitan (France) - - MINI-CORRECTIONS, MAX DÕEFFETS -

tout est là pour cal­mer le jeu. Si, en prime, on chauffe ce masque au creux des mains avant de l’ap­pli­quer, comme si on vou­lait re­pas­ser ses traits, c’est ban­co ! Masque Multi Ré­gé­né­rant, Cla­rins. Ré­pa­rer, re­pul­per, re­lan­cer le col­la­gène… tout un pro­gramme en un seul soin, Lift & Re­pair Baume Re­pul­pant, Es­the­derm. Un ef­fet stretch im­mé­diat grâce aux graines d’avoine, as­so­ciées à des ac­tifs d’ori­gine vé­gé­tale pour ren­for­cer le ca­pi­tal fer­me­té, Double Ten­seur, Sis­ley. EN INS­TI­TUT Le froid, c’est la ten­dance 2017 pour lis­ser. Le Coo­lif­ting ne prend que cinq mi­nutes : l’es­thé­ti­cienne, à l’aide d’un pis­to­let, pro­jette du CO2 as­so­cié à des vi­ta­mines. Ça re­tend la peau aus­si bien que si on plon­geait la tête dans une bas­sine de gla­çons ! Lo­ve­ly Spa, Pa­ris 16e. Si seule­ment c’était vrai… En réa­li­té, on se couche à 20 heures, mais rien n’y fait. La peau du vi­sage su­bit les agres­sions H24 de plein fouet – fu­mée de ci­ga­rette, pol­lu­tion, chaud/ froid, clim… Très vite, si on n’en prend pas soin, elle perd son acide hya­lu­ro­nique et ses fibres de col­la­gène puis s’étiole, car­tonne, plisse. À LA MAI­SON On a be­soin de pro­duits hy­per vi­ta­mi­nés. On peut les ava­ler en cure, mais les vi­ta­mines sont aus­si en­cap­su­lées dans des tex­tures top. Notre choix : Pro­gramme à haute dose, une es­sence qui im­prègne la peau comme une éponge, puis un sé­rum, puis une crème : vi­sage écla­tant à l’ar­ri­vée, gamme NCTF, Fi­lor­ga. Sur­boos­té en vi­ta­mines et mi­né­raux, ce sé­rum ef­face vite fait toutes les marques de fa­tigue, Sé­rum Mé­so­lift, Lié­rac. Plus de 30 % d’acide hya­lu­ro­nique dans ce fla­con, qui dit mieux ? H.A. In­ten­si­fier, SkinCeu­ti­cals. As­so­cia­tion entre algue mi­racle, riche en vi­ta­mines et acides ami­nés, et ac­tif hy­dra­tant, soit les ef­fets cu­mu­lés de la mé­so et de la tha­las­so, In­ten­sive Spi­ru­line, Es­the­derm. En tex­ture mousse : un com­plexe qui dé­fend la peau de toutes les agres­sions et lui fait re­trou­ver un se­cond souffle ! Blue The­ra­py, Multi-De­fen­der SPF 25, Biotherm. CHEZ LE DER­MA­TO À l’aide d’un rou­leau à pi­cots ou d’ai­guilles aus­si fines que celles uti­li­sées en acu­punc­ture, on im­prègne la peau d’un cock­tail vitaminé et AU SPF C’est prou­vé ! Les crèmes de jour en­ri­chies d’un SPF per­mettent à la peau de se ré­pa­rer au lieu de l’in­ci­ter uni­que­ment à se dé­fendre. Avan­tages ? Moins de taches, de bou­tons et une meilleure ré­pa­ra­tion des fibres de col­la­gène et d’élas­tine dans les dix an­nées à ve­nir.

On ne me di­ra plus : T’as en­chaî­né les soi­rées ?

D’après Ar­naud Au­bert, pro­fes­seur de neu­ros­ciences, on ne se dit ja­mais en ren­con­trant quel­qu’un : « Je ne le connais pas, je ne peux pas le ju­ger», mais plu­tôt « il a l’air sym­pa ou il a une sale gueule ». Et ça grâce aux mi­miques : celles qui vont vers le bas in­citent le cer­veau à les as­so­cier à des in­ten­tions né­ga­tives. Conclu­sion ? On sou­rit souvent. hy­dra­tant, ca­pable de créer un « bain » cel­lu­laire, et qui per­met à la peau de ré­cu­pé­rer. Juste une sen­sa­tion de pi­co­tis, et le len­de­main, un teint ma­gni­fique, des joues souples et fermes, un grain de peau res­ser­ré. On peut re­lan­cer la « ma­chine » avec trois séances à un mois d’in­ter­valle, puis pas­ser à deux fois par an pour en­tre­te­nir les ré­sul­tats. NCTF, Fi­lor­ga ou Skin­boos­ters, Res­ty­lane. EN INS­TI­TUT Un soin coup d’éclat bap­ti­sé Bloo­mea qui dure 30 mi­nutes : ma­cro-ex­fo­lia­tion, mo­de­lage sti­mu­lant et lu­mi­no­thé­ra­pie. Une fois par mois, il est in­croya­ble­ment ef­fi­cace sur le grain de peau – à faire en cure de quatre séances sur les marques d’ac­né.

LES MICROCORRECTIONS, ‚A TIENT AUSSIÉ

On est tel­le­ment ac­cro aux likes, aux tweets et à Ins­ta, en po­si­tion men­ton bais­sé comme ren­fro­gné, qu’on s’est cho­pé un pli. Cette ri­dule sous le men­ton porte d’ailleurs un nou­veau nom : la ride du smart­phone ! À LA MAI­SON Il nous faut des ac­tifs ten­seurs et sti­mu­lants. Aus­si gai­nants qu’un col­lant stretch, avec en prime un ef­fet boos­ter sur les res­sorts cu­ta­nés, pour pré­ve­nir la chute… dans dix ans. Notre choix : For­mule pun­chy qui sti­mule le col­la­gène et gaine im­pec, Crème Multi-Per­fec­tion, Dior. Do­pé en dé­ri­vé de la vi­ta­mine A et en vi­ta­mine E, ce soin dope le col­la­gène, lisse et fait le teint écla­tant. On tente la cure d’un mois pour ju­ger du ré­sul­tat, tous les soirs, Ys­théal In­tense, Avène. Com­plexe an­ti­stress, an­ti-in­flam­ma­tion + com­plexe fer­me­té = un soin tout-en-un, avec peau re­bon­die et ferme ga­ran­tie, Re­vi­ta­li­zing Su­preme +, Estée Lauder. À la fois tech­nique et na­ture, ce sé­rum à base de ro­ma­rin, su­per le­vure, et thym pour ré­ac­ti­ver le col­la­gène et l’élas­tine en­dor­mis, Sé­rum Lift Dy­na­mique, Shi­sei­do. AU CENTRE LA­SER On teste la ra­dio­fré­quence. Ce cou­rant chauf­fant mul­ti­plie la pro­duc­tion de col­la­gène. C’est su­per agréable, voire pla­nant : le la­se­riste ap­plique une noi­sette de gel puis ba­laye la sonde pen­dant 30 mi­nutes sur les contours du vi­sage et sous le men­ton. Ra­dio­fré­quence Le­ga­cy.

On ne me di­ra plus : Tu boudes?

Mer­ci au Doc­teur Jean-Marc Ad­da, Bou­logne, le­centre-es­the­tique.com, et à Isa­belle Be­noit, directrice de l’in­no­va­tion scien­ti­fique de Bio­der­ma.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.