Vous avez co­ché une ma­jo­ri­té de

Cosmopolitan (France) - - SEXE : POUR QUELLE FOLIE ÊTES-VOUS PRÊTE ? -

Est-ce votre bonne édu­ca­tion ou une ti­mi­di­té en­va­his­sante ? Un com­plexe em­bar­ras­sant ou un manque de con­fiance bien ac­cro­ché ? En tout cas, si vous in­vi­tez un homme à par­ta­ger votre couche, c’est qu’il a su tou­cher votre sen­si­bi­li­té avant votre cu­lotte. Bien sûr, rien ne vous in­ter­dit de conti­nuer à faire l’amour sage comme une image, sous les draps, lu­mières éteintes et che­mi­sier re­plié, ça fait moins mal aux ge­noux et votre chi­gnon reste en place. Mais puisque vous êtes al­lée au bout de ce test, peut-être n’êtes-vous pas contre es­sayer, un jour, di­sons de­main, la ver­sion co­quine de pince-mi pin­ce­moi. Dé­pas­ser ses li­mites, au dé­but, ça im­pres­sionne, ça im­plique de sur­mon­ter la peur des consé­quences de nos actes, et la peur d’être mal ju­gée. Pour­tant dé­pas­ser ses li­mites, c’est ni plus ni moins faire ce dont on a en­vie. Mais sans ja­mais se for­cer. Vous êtes prête pour une folie douce, voi­ci vos dé­fis : Lais­ser la lu­mière al­lu­mée (ni­veau pan­di pan­da). Ac­cep­ter un cun­ni­lin­gus sans ser­rer les cuisses. Des bras ac­cueillants et des yeux gour­mands même s’il est 15 heures et que le la­ve­vais­selle n’est pas vi­dé. Une jupe un peu trop courte pour un ren­dez-vous ga­lant (« Oui, et un bus­tier à zip tant que vous y êtes », s’of­fusque la ti­mide). OK, alors en­fi­ler une vraie cu­lotte de femme (pas un genre de dou­dou beige dé­la­vé) et des ta­lons. Zap­per les pré­li­mi­naires de temps en temps. Ache­ter les pré­ser­va­tifs. Sans les ca­cher sous les yaourts. Faire l’amour sur la table (ni­veau 2), et éven­tuel­le­ment avoir un or­gasme toute seule (ni­veau punk).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.