Com­bien de ca­deaux al­lez-vous re­ce­voir à Noël

Tout dé­pend de votre at­ti­tude… Faites le test, et maxi­mi­sez vos chances d’être gâ­tée sous le sa­pin.

Cosmopolitan (France) - - TEST - Par Em­ma Car­te­ron. Pho­to Da­niel Ward.

1. La der­nière chose que vous avez dite à votre mec : Je te pro­pose qu’on dîne en­semble jeu­di 16… Ou plu­tôt la se­maine d’après. Ma brioche au cho­co­lat a eu le temps de re­froi­dir avant ton ré­veil. OK, tu re­gardes le rugby, mais tu me masses les pieds.

2. Ce que vous lui avez ache­té l’an der­nier pour son an­ni­ver­saire : Il vou­lait un bap­tême d’hé­li­co­ptère, il l’a eu. 29 mi­ni-ca­deaux pour ses 29 ans. Bonne ques­tion, au­cun sou­ve­nir !

3. Vous pas­sez le week-end chez vos pa­rents. Avez-vous ap­por­té quelque chose ? Un pe­tit pa­nier de vos spé­cia­li­tés mai­son. Non, c’est les pa­rents. Une bou­teille de vin et des fleurs.

4. Qu’avez-vous fait de l’atroce mi­ni­jupe que votre homme vous a of­ferte l’an der­nier ? Elle est tou­jours en vente sur Le­bon­coin. Vous l’avez échan­gée contre un pull plus clas­sique qu’il aime tout au­tant. Vous la por­tez à la mai­son quand vous vou­lez lui faire plai­sir.

5. Les ca­deaux de Noël… Vous ne pou­vez pas vous per­mettre de gâ­ter tout le monde, vous ache­tez peu mais bien. Vous vous y pre­nez plu­sieurs se­maines à l’avance, vous te­nez à of­frir une bri­cole à cha­cun. La veille, di­rec­tion Ama­zon Pre­mium !

6. Peut-on vous par­ler le ma­tin ? Oui, si vous avez bu votre ca­fé et si vous pou­vez écou­ter les news en même temps. Pas de pro­blème, vous êtes tout ouïe H24. Non.

7. C’est la jour­née de la gen­tillesse… Vous of­frez votre tour­née de ca­fés en ar­ri­vant au bu­reau. Et alors, ce n’est pas parce que c’est la jour­née du chien qu’on en adopte un ! Pile le bon jour pour de­man­der une aug­men­ta­tion.

8. Ma­rie-Aude se di­rige vers vous alors que vous êtes at­te­lée à une tâche hy­per im­por­tante : « Je suis oc­cu­pée, ça se voit non ? » « Je viens te voir dans vingt mi­nutes. » « As­sieds-toi Ma­rieAude, je conti­nue­rai plus tard. »

9. L’an der­nier, Ta­ta Mar­celle vous a of­fert : Un pe­tit ange en terre cuite. Rien. Qui est Ta­ta Mar­celle ?

10. Pour vos va­cances d’hi­ver, vous avez pré­vu quoi avec votre amou­reux ? Du ski de fond, vous le sui­vrez avec les sand­wichs. Il s’en­nuie­ra sur la plage du bout du monde que vous avez choi­sie. Cette an­née, ce se­ra dans votre fa­mille, l’al­ter­nance tous les ans se passe bien.

11. Votre meilleure amie col­lec­tionne les amants… Ça vous étonne. Ça vous amuse. Ça vous in­quiète.

12. Pour Noël, vous ado­re­riez : Un cha­ton mais votre homme pré­fère les chiens. Une pe­tite bague. 10 000 fol­lo­wers en plus/des com­men­taires flat­teurs sous votre pho­to de pro­fil/un deuxième amant.

13. Qu’est-ce qu’il y a sur la table de la cui­sine ? Le ca­ta­logue Bom­pard ou­vert sur une su­perbe écharpe. Des fac­tu­rettes trou­vées dans les poches de votre homme : « C’est quoi cet achat de 24,60 € le 23 oc­tobre ? ! » Des co­okies qui sortent du four.

14. Vous lui plai­sez, mais il garde ses dis­tances… Vous lais­sez Cla­ra, la bombe ato­mique, ga­gner du ter­rain. Vous le coin­cez à la ma­chine à ca­fé. Vous al­lu­mez son pote.

15. Les ra­gots sur le lieu de tra­vail : Vous n’avez pas le temps pour ça. Né­ces­saires pour main­te­nir une am­biance sym­pa. Vous les écou­tez en ri­ca­nant, sans trop par­ti­ci­per.

16. So­phie vous ap­pelle à mi­nuit en se­maine pour vous ra­con­ter ses dé­boires amou­reux : Vous avez en­vie de dé­mo­lir le gou­jat qui lui brise le coeur. Vous lui dites qu’il est un peu tard pour pa­po­ter, mais que de­main vous pas­se­rez avec une bou­teille. Vous ne ré­pon­dez pas, vous êtes cre­vée.

17. Ce soir, votre homme dé­barque avec son équipe de foot à la mai­son :

Vous com­man­dez des piz­zas. Il au­rait pu pré­ve­nir, vous al­lez dans la chambre re­gar­der « Ri­ver­dale ». Vous faites la gueule toute la soi­rée.

18. Votre soeur vous tanne pour que vous lui prê­tiez votre robe en soie vert pâle :

Et puis quoi en­core ? La der­nière fois que vous lui avez prê­té un sac, elle a ren­ver­sé sa bière des­sus. De­man­dé si gen­ti­ment, vous cé­dez. Vous ac­cep­tez, à condi­tion qu’elle fasse très, très at­ten­tion.

19. Un col­lègue de votre mec est en ga­lère d’ap­part… De­vi­nez qui lui a pro­po­sé de squat­ter votre ca­na­pé ?

OK, mais com­bien de temps ? OK, pour deux nuits max. Im­pos­sible. À deux vous vous mar­chez dé­jà des­sus.

20. Quel­qu’un laisse tom­ber un billet de 50 eu­ros juste de­vant vous :

Vous lui cou­rez après pour lui rendre. Vous gar­dez le billet pour vous. Vous le don­nez au pre­mier sans-abri que vous croi­sez.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.