LEURS CONFES­SIONS

Cosmopolitan (France) - - SOMMAIRE - Par Ma­non Pi­bou­leau

ES­PACE DÉ­TENTE

En mi­lieu d’après-mi­di au bu­reau, j’ai un coup de barre. Vau­tré dans mon fau­teuil en plein open space, je dé­cide de me mettre un coup de pied aux fesses. Je me re­dresse et je tape dans mes mains en m’ex­cla­mant : « Bon al­lez, je m’y mets ! » Une voix com­mente « Il se­rait temps ! » C’est celle de mon boss qui pas­sait juste der­rière. Maxence, 29 ans

PRISE DE SON

Une fois de plus, ma belle-mère passe le week-end chez nous. Mo­nique est non seule­ment en­va­his­sante mais elle est très ba­varde. Alors, quand ma co­pine s’ab­sente pour faire des courses, je mets mes écou­teurs sur les oreilles et je fais sem­blant de re­gar­der une sé­rie sur l’or­di, his­toire de dé­cou­ra­ger toute ten­ta­tive de conver­sa­tion. Quand ma co­pine rentre du mar­ché, j’en­tends très bien ma belle-mère lui de­man­der : « Tu peux pré­ve­nir Da­vid que ses écou­teurs ne sont pas bran­chés ? » Oups. Da­vid, 29 ans

GRAND DÉ­BAL­LAGE

Pour les 30 ans de Ju­lie, je vois les choses en grand. Une fête sur­prise avec tous ses amis, des ca­deaux à go­go et un im­mense gâ­teau. J’ai même po­sé mon après-mi­di pour dé­co­rer l’ap­part avec l’aide d’une de ses co­pines. Su­per fier, je poste une sto­ry sur Ins­ta­gram avec un pe­tit mot : « Les pré­pa­ra­tifs sont bien­tôt ter­mi­nés. » Deux mi­nutes plus tard, tex­to de Ju­lie :« C’est pour moiiii ??!! » M*rde, mais que je suis con ! Que je suis con ! Laurent, 31 ans

NOU­VEAU MES­SAGE

Pre­mier ren­dez-vous Tin­der de ma vie, je ne me sens pas fran­che­ment à l’aise. Au bout d’un quart d’heure de dis­cus­sion pous­sive, je file aux toi­lettes et je pré­viens un pote par SMS que de mon cô­té, c’est la ca­tas­trophe. Quand je re­viens à la table, après une bière de plus, je me dé­tends en­fin. L’am­biance de­vient plus cha­leu­reuse et on ap­prend vrai­ment à se connaître. Je suis en train de lui mon­trer les pho­tos de mon voyage en Inde sur mon por­table quand mon pote ré­pond à mon tex­to : « Merde… je t’ap­pelle pour faire di­ver­sion, comme ça tu peux te bar­rer. » Ré­mi, 29 ans

CLÉ DE SOL-ITUDE

En boîte avec des potes, je re­père une fille fol­le­ment sexy. Je l’aborde, on dis­cute, le cou­rant passe bien et on se re­trouve à dan­ser col­lés ser­rés sur la piste. Je lui pro­pose de ren­trer chez moi pour un der­nier verre. On s’em­brasse dans le taxi, on se saute des­sus dans l’as­cen­seur, et quand on ar­rive de­vant la porte de mon ap­part, on est au sum­mum de l’ex­ci­ta­tion. Je cherche fré­né­ti­que­ment mes clés : dans les poches de mon jean, rien. Je ré­itère cô­té man­teau : poche de droite, vide. Et celle de gauche… trouée. J’ai of­fert un Uber à ma tar­get et un ca­fé au ser­ru­rier. Flo­rian, 30 ans

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.