Ob­jec­tif res­pon­sable : Ache­tez du­rable !

Les achats sont une bonne porte d’en­trée pour in­té­grer le dé­ve­lop­pe­ment du­rable dans une en­tre­prise. Une fois lan­cé dans cette dé­marche, les bé­né­fices sont mul­tiples : économie, in­no­va­tion et éthique.

Courrier Cadres - - SOMMAIRE - Par In­no­cen­tia Agbe.

“Est-ce que vous sa­vez, Mon­sieur Plas­sat, que dans les vê­te­ments que vous ven­dez dans vos ma­ga­sins Car­re­four, on re­trouve du co­ton Ouz­bek. Et que pour le ré­col­ter, le gou­ver­ne­ment donne lieu à du tra­vail for­cé mas­sif et même à du tra­vail d’en­fants”, in­ter­pelle Élise Lu­cet, de­vant les ca­mé­ras de Cash In­ves­ti­ga­tion*, alors que l’ex-PDG de Car­re­four tient l’As­sem­blée gé­né­rale du groupe. “Alors, Ma­dame, je note votre ques­tion. Je ne le sais pas. Mais sa­chez que si je le sa­vais, ce­la ne se fe­rait pas”. La scène, par­ta­gée et com­men­tée à foi­son, no­tam­ment sur les ré­seaux so­ciaux, prouve que les consom­ma­teurs portent une oreille at­ten­tive à ce type de su­jet et sont prêts à s’in­di­gner. Mais pas be­soin d’être sur un mar­ché “sen­sible” ou une grande en­tre­prise pour s’in­té­res­ser aux achats du­rables. “C’est ap­pli­cable à toutes les en­tre­prises. On peut mettre des cri­tères en­vi­ron­ne­men­taux sur toutes les ca­té­go­ries de pro­duits”, confirme Do­mi­nique Veuillet, char­gée de mis­sion achats res­pon­sables pour l’Ademe (Agence de l’en­vi­ron­ne­ment et de la maî­trise de l’éner­gie). La dé­marche peut concer­ner les pro­duits que vous ven­dez, mais aus­si tous ceux que vous uti­li­sez au quo­ti­dien, comme les pro­duits de bu­reau­tique.

À LA POR­TÉE DE TOUS

Chez Air France, la dé­marche du­rable en ce qui concerne les achats date d’une di­zaine d’an­nées. “Et elle s’est ac­cé­lé­rée il y a 5-6 ans, com­plète Ma­ga­li Via­la, ad­jointe au dé­lé­gué gé­né­ral aux achats d’Air France. Nous sommes quand même dans un sec­teur re­la­ti­ve­ment sen­sible à tout ce qui est com­po­sant et im­pact sur l’en­vi­ron­ne­ment”. Il y a 300 ache­teurs en re­grou­pant les ef­fec­tifs d’Air France et de KLM. Dans son équipe, ils sont cinq dont deux spé­cia­li­sés sur cette thé­ma­tique. Puis ils ont des re­lais au sein de l’en­semble des ache­teurs. Ain­si, com­ment vous lan­cer dans le grand bain ? Faut-il que vous ayez un ache­teur dé­dié dès le dé­but ? Pas for­cé­ment. “Il faut quand même qu’il y ait une fonc­tion achat éta­blie, avec au moins une

per­sonne dé­diée à cette tâche”, ex­plique Do­mi­nique Veuillet. Il s’agi­ra en­suite de lui don­ner le feu vert pour qu’elle puisse in­té­grer une di­men­sion du­rable à ses tâches. Pour un lan­ce­ment réus­si, il est re­com­man­dé d’y al­ler pro­gres­si­ve­ment, en par­ti­cu­lier dans les pe­tites struc­tures. “Vous n’êtes pas obli­gé de tout sys­té­ma­ti­ser dès le dé­but. Vous pou­vez choi­sir une fa­mille d’achats pour com­men­cer, car vous en ache­tez beau­coup ou parce que vous vous dou­tez qu’ils ont un im­pact, par exemple votre flotte au­to­mo­bile ou en­core le parc in­for­ma­tique”, dé­crit Do­mi­nique Veuillet. Il y a aus­si la pos­si­bi­li­té de s’ap­puyer sur des la­bels pour fa­ci­li­ter le sour­cing, comme l’Éco­la­bel eu­ro­péen, re­com­man­dé par Do­mi­nique Veuillet. Chez Air France, la dé­marche est glo­bale. “Chez nous, c’est à la fois en­vi­ron­ne­men­tal, so­cié­tal et l’éco­sys­tème des achats a pour consé­quence que l’on fait tra­vailler des PME qui ont un im­pact sur leur ter­ri­toire et le sec­teur du tra­vail pro­té­gé et adap­té”, dé­crit Ma­ga­li Via­la. La dé­marche du­rable concerne aus­si bien les pro­duits de l’en­seigne que l’en­vi­ron­ne­ment de tra­vail des sa­la­riés : la con­som­ma­tion d’éner­gie, l’im­pres­sion pa­pier…

ÉVO­LUER

Ce­la est ain­si vrai­ment à la por­tée de toutes les so­cié­tés. “Au dé­mar­rage, il faut être exi­geant sur le cô­té ré­gle­men­taire. Et en faire une op­por­tu­ni­té, pas une contrainte”, conseille Ma­ga­li Via­la. Mais de qui doit ve­nir l’im­pul­sion ? En fait, pour ce type de thé­ma­tique, c’est un peu l’ap­pli­ca­tion de la maxime, “Sois le chan­ge­ment que tu veux voir dans le monde”. “Il faut quand même qu’il y ait une convic­tion, pas for­cé­ment de la part des co­mi­tés exé­cu­tifs mais d’un ré­seau de dif­fé­rents pres­crip­teurs que vous ar­ri­vez à convaincre”, dé­crit l’ad­jointe au dé­lé­gué gé­né­ral aux achats d’Air France. Il s’agit de vos col­lègues, su­pé­rieurs, four­nis­seurs… Puis à force d’exemples de réus­site, vous pou­vez par­ve­nir à dé­fi­ni­ti­ve­ment convaincre votre en­tre­prise. Car mettre en place une dé­marche d’achat du­rable peut faire avan­cer votre struc­ture, au-de­là des pro­bables ré­duc­tions de coûts sur le long terme, comme l’ex­plique Do­mi­nique Veuillet. “Par­fois ce­la re­ques­tionne la ma­nière de faire un pro­duit, de l’éco-conce­voir, et per­met de réa­li­ser de belles in­no­va­tions. Et ain­si de conti­nuer à évo­luer dans des mar­chés qui peuvent être dif­fi­ciles.” *Re­por­tage ,“Co­ton: l’ en­vers de nos tee-shirts ”, dif­fu­sé en no­vembre 2017 sur France 2.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.