POUR DES PROF ILS EX­PÉ­RI­MEN­TÉS

Courrier Cadres - - FAITES DÉCOLLER VOTRE CARRIÈRE | MOBILITÉ -

Le suc­cès de Sin­ga­pour ne se dé­ment pas. Pour la troi­sième an­née consé­cu­tive, la ci­té-État truste la pre­mière place des meilleurs pays où s’ex­pa­trier se­lon l’en­quête “Ex­pat Ex­plo­rer” d’HSBC. Et les pré­dic­tions tablent sur une économie plus dy­na­mique en 2018 qu’elle ne l’a été en 2017. Tous les feux sont donc au vert. Mais quels sont vrai­ment les sec­teurs por­teurs ? Ni­lay Khan­del­wal, re­gio­nal di­rec­tor pour Mi­chael Page Sin­ga­pore, cite la fin­tech, le big da­ta, la banque pri­vée, l’im­mo­bi­lier et le sec­teur de la construc­tion. Le di­gi­tal re­crute éga­le­ment. Mais at­ten­tion, les op­por­tu­ni­tés pour les ex­pa­triés à Sin­ga­pour s’adressent plu­tôt à des pro­fils ex­pé­ri­men­tés. Le gou­ver­ne­ment sou­hai­tant que les em­plois soient en prio­ri­té oc­cu­pés par des Sin­ga­pou­riens, les be­soins en main d’oeuvre étran­gère sont plu­tôt des­ti­nés à des pro­fils qua­li­fiés. Du cô­té de la qua­li­té de vie, ce der­nier cite les atouts qui sont aus­si men­tion­nés dans l’en­quête HSBC : la sécurité, la qua­li­té de l’en­vi­ron­ne­ment, no­tam­ment com­pa­rée à d’autres villes en Asie, mais aus­si le bon maillage des trans­ports en com­mun pu­blic. En ce qui concerne le coût de la vie, “Sin­ga­pour offre une

va­rié­té d’op­tions”, ex­plique Ni­lay Khan­del­wal. Ap­par­te­ment luxueux avec pis­cine, lo­ge­ments plus clas­siques, res­tau­rants à la mode, food court plus abor­dables… À cha­cun de voir où sont ses prio­ri­tés. “La vie peut être très coû­teuse ou plus éco­no­mique. Sans non plus dire qu’elle n’est pas du tout chère.”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.