Beau­jo­lais

Le Beau­jo­lais pos­sède d’in­croyables ta­lents !

Cuisine et Vins de France - Hors-Serie - - Coups De Coeur De Beaujolais - PAR GUILLAUME BAROIN

Des jeunes pro­duc­teurs ont pa­tiem­ment re­cons­truit le Beau­jo­lais de leurs aïeux, pro­dui­sant des vins aus­si iden­ti­taires que gour­mands. Émous­tillés par cette jeu­nesse, les vi­gne­rons « ins­tal­lés » créent de nou­velles cu­vées comme un dé au temps qui passe. Tous écrivent « le nou­veau beau­jo ». En voi­ci un pre­mier tome.

Beau­jo­lais Do­maine du Champ de la Croix 2017 – 6 €

À De­ni­cé, point de crus, mais des vi­gne­rons de ta­lent. Be­noît Roche, 35 ans, est de ceux-là. Il s’est ins­tal­lé en 2017 après quinze an­nées comme chef de cul­ture dans cinq châ­teaux vi­ti­coles bour­gui­gnons. Il a di­mi­nué la sur­face du do­maine fa­mi­lial pour mieux tra­vailler. En res­sort une cu­vée à peine sou­frée au jus simple qui croque la ce­rise rouge avec pré­ci­sion et gour­man­dise. Do­maine du Champ de la Croix, 69640 De­ni­cé. 04 74 67 40 85. b.roche@do­mai­ne­du­champ­de­la­croix.fr

Ré­gnié Châ­teau de Pi­zay 2017 – 8,50 €

Ce châ­teau, dont la par­tie la plus an­cienne date de 1030, est aus­si avec ses 80 hec­tares l’un des pre­miers et des plus grands do­maines vi­ti­coles du Beau­jo­lais. Pas­cal Du­faitre, le « Mon­sieur Vin » du lieu, est dé­jà re­con­nu pour ses mor­gons. Ce ré­gnié is­su de vignes de 60 ans dé­gage un vio­let brut, où ronces et mûres mur­murent à votre nez. Gras et sa­lin, le jus est pré­cis et ner­veux : de la race des sei­gneurs. Châ­teau de Pi­zay, 69220 Saint-Jean-d’Ar­dières. 04 74 66 51 41. cha­pi­zay@ wa­na­doo.fr

Ré­gnié Pierre Ge­rin 2016 – 6,50 €

Si on ne peut pas en­core par­ler de vi­gnoble avec 2,5 hec­tares en ré­gnié et 3 hec­tares en beau­jo­lais, on peut dé­jà par­ler de ta­lent. Pierre Ge­rin, mil­lé­sime 1979, dé­bute comme sai­son­nier avant de re­prendre en 2013 les vignes fa­mi­liales qu’il passe en bio. Si l’homme est dis­cret, son vin est to­ni­truant ! Avec ses arômes de rose, d’iris et de lys, il dé­pose sur les pa­pilles des ta­nins d’une sua­vi­té et d’une per­sis­tance rare. Un ré­gnié au ni­veau royal. Pierre Ge­rin, Les Ver­gers, 69430 Ré­gnié-Du­rette. 06 99 31 82 81. pier­re­ge­rin@hot­mail.com

Fleu­rie Do­maine Cy­ril Co­pe­ret, C’am­pagne 2017 - 9€

Les Cham­pe­nois em­pê­chant l’uti­li­sa­tion du terme « champagne » par d’autres vi­gne­rons, Cy­ril Co­pe­ret a ru­sé. Avec ses vignes de 80 ven­danges et une haute den­si­té de plan­ta­tion, C’Am­pagne est un vin ra­cé. Sa pe­tite robe noire est si par­fu­mée de pat­chou­li et d’es­sence de rose qu’elle évoque un par­fum. Sa ma­tière tac­tile et franche ras­sure sur son po­ten­tiel, et son prix sage fait rê­ver. Alors C’Am­pagne ! Do­maine Cy­ril Co­pe­ret, rue des 4 vents, 69820 Fleu­rie. 04 74 07 58 69. co­pe­ret.cy­ril@gmail.com

Beau­jo­lais ro­sé Do­maine Fran­çois Ier 2017 – 8 €

Avec Fran­çois pour pré­nom et Guillaume pour pa­tro­nyme, ce vi­gne­ron de 44 ans a à coeur de se faire un nom quand il re­prend le do­maine d’An­dré Las­sagne, vi­gne­ron his­to­rique du cru Saint-Amour. Sur cette com­mune et sur quatre autres crus il ex­ploite 11 hec­tares de­puis 2016. Comme il est le pre­mier Fran­çois à vi­ni er, le nom es ve­nu tout seul. Ce ro­sé au fruit souple, par sa sa­veur aci­du­lée de fram­boise fe­ra la fête à votre bouche. Do­maine Fran­çois Ier, lieu- dit La Ville, 71570 Saint-AmourBel­le­vue. 06 89 33 05 81. do­mai­ne­fran­cois1er@ gmail­com

Beau­jo­lais Do­maine Du­per­ray, Glou­glou 2017 - 9,15 €

Jean- Bap­tiste, 25 ans, a fait toute sa for­ma­tion dans sa ré­gion na­tale et consacre tout son temps à la vigne. Cette cu­vée, c’est tout le beau­jo­lais ver­sion haute bu­va­bi­li­té. Une vigne de 40 ans is­sue de saint-ju­lien a don­né naissance à une robe au vio­let tendre que par­fume la griotte fraîche. Sa sa­veur to­nique, car aci­du­lée, en fait un « vin à sau­cis­son ». Do­maine Du­per­ray, 445, route des Cèdres, 69460 Bla­cé. 04 74 67 53 24. jb­du­per­ray.ca­lande@ gmail.com

Beau­jo­lais-Villages Cé­dric et Pa­trice Mar­tin, Les Reines 2016 – 8,30 €

Agés res­pec­ti­ve­ment de 40 ans et 43 ans, Pa­trice et Cé­dric sont ins­tal­lés à la fron­tière entre Beau­jo­lais et Bour­gogne. Ils ré­coltent 6 hec­tares de chaque cô­té. « Le coeur a deux par­ties, pour­quoi choi­sir ? », dit Cé­dric. Ils ne re­plantent ni n’ar­rachent leurs vieilles vignes qui donnent à l’image de ce vin le ma­riage de la puis­sance du sol au cro­quant aci­du­lée de la fram­boise. « Le vin se par­tage jus­qu’au bout ! », conclut Pa­trice. Do­maine Cé­dric et Pa­trice

Mar­tin, 129, route du stade, 71570 Chânes. 06 74 10 15 49. mar­tin­pa­tris@ club-in­ter­net.fr

Ju­lié­nas Do­maine Per­ra­chon, Roche bleue 2016 - 9,50 €

Der­rière un duo fra­ter­nel - Adrien aux vignes, Maxime à la cave et au com­merce -, se cache une fa­mille qui ma­gni e le beau­jo­lais par la sin­cé­ri­té de ses vins, tous en cu­vée par­cel­laire. Do­maine Per­ra­chon, Les Mouilles, 69840 Ju­lié­nas. 04 74 04 40 44. laurent@ vins­per­ra­chon.com

Beau­jo­lais-Villages Do­maine du Gra­nit 2017 – 8,50 €

Franck Bes­sone, un vi­gne­ron ré­fé­rence du cru Ché­nas, montre qu’après avoir vi­ni é vingt- huit mil­lé­simes, il pos­sède tou­jours le feu sa­cré. Amou­reux du char­don­nay, il a créé une bou­teille « plai­sir » à par­tir de vignes tren­te­naires si­tuées sur les ar­giles lourdes de la Cha­pelle-de-Guin­chay. Ce acon cache un beau­jo­lais- villages ré­vé­lant le jus pré­cis de la poire verte, ha­bi­le­ment sou­te­nu par un boi­sé lé­ger. Un ré­gal à prix sage.

Do­maine du Gra­nit , La Ro­chelle, 69840 Ché­nas. 04 74 06 77 53. fbes­sone@bbox.fr

Brouilly Oli­vier Pe­zen­neau, Com­bia­ty 2017 - 9,50 €

Il y a de l’en­vie dans le re­gard d’Oli­vier : de faire son vin après avoir tra­vaillé chez les autres, comme de faire plai­sir à ses avec son pre­mier mil­lé­sime. Sa base : 14 hec­tares de ter­roirs nobles et des vieilles vignes en brouilly et côte-de-brouilly. donnent un jus noir par­se­mé de notes gour­mandes, de cho­co­lat et de can­nelle, au frui­té large et généreux. Oli­vier Pe­zen­neau, 1350, route de Mor­gon 69640 La­ce­nas, 06 14 19 02 65, vins@ oli­vier-pe­zen­neau.com

Ché­nas Maxime Tron­cy, Les Bru­reaux 2016 - 10 €

Ce na­tif de 1985 qui ré­colte 8 hec­tares s’est ins­tal­lé en 2013 avec 16 ares et vient de plan­ter 1,30 hec­tares de char­don­nay. Ce­lui qui fût un temps com­mer­cial chez Kro­nen­bourg a pour de­vise : « Le vin c’est le par­tage et les sou­rires. » Le par­tage c’est ce ché­nas tout droit sor­ti de ceps de 1920. Les épices du nez guident aus­si une bouche à la mâche pro­fonde vers un nal sa­li­vant. Le sou­rire ar­rive une fois la pre­mière gor­gée bue. Maxime Tron­cy, 22, im­passe du Ri­cot­tier, 69460 Co­gny. 06 10 89 48 52. max­tron­cy@ hot­mail.com

Côte de Brouilly Do­maine Blain, Les Jumeaux 2017 - 16,50 €

En 2014, Lu­cie et Marc-An­to­nin Blain, fra­trie d’une fa­mille de vi­gne­rons, re­prennent 5,5 hec­tares de côte-de-brouilly et 30 ares de brouilly, puis ra­mènent en Bour­gogne les rai­sins. Dans le verre, un noir d’encre où se dé­voilent des notes de vio­lette et de li­las. Le jus sa­pide, frais comme de l’eau de roche est bour­ré d’éner­gie. Do­maine Blain, 1 3, route de San­te­nay, 21 190 Chas­sagne-Mon­tra­chet. 03 80 21 34 07. blain­soeu­ret­frere@ gmail.com

Mou­lin à Vent Do­maine Ha­met-Spay, Les Terres Rouges 2017 - 11 €

Sans bruit, si ce n’est ce­lui du vin qui des­cend dans le gou­lot, la fa­mille Spay fait sa ré­vo­lu­tion de­puis son ins­tal­la­tion en 1910. Au­tre­fois les vins ne ré­vé­laient pas en­tiè­re­ment le ter­roir. Il faut dire que 26 hec­tares, ça oc­cupe bien une fa­mille de cinq per­sonnes. Dans ce mou­lin-à-vent c’est l’in­ten­si­té d’un nez entre pol­len de rose et pi­voine qui li­bère un jus gras et ve­lou­té bien ty­pé. Do­té d’un grand équi­libre, c’est du plai­sir à l’état li­quide. Do­maine Ha­met-Spay, place de l’église, 71570 Saint-Amour. 03 85 37 15 42, in­fo@ ha­mets­pay.fr

Mor­gon Fa­mille Chas­se­lay, Cor­cel­lette 2017 - 17 €

Avant d’être vi­gne­rons, les Chas­se­lay sont une fa­mille. Si les pa­rents fai­saient de grands beau­jo­lais au sud, Fa­bien et sa soeur Claire ont dé­ve­lop­pé les crus du nord de­puis 2008, dont ils achètent les rai­sins chez des amis vi­gne­rons bio. Ce mor­gon dé­gage mal­gré son boi­sé de jeu­nesse une ma­tière au fruit ra iné et très longue en bouche. Fa­mille Chas­se­lay, 157, che­min de la roche, 69380 Cha­tillon-d’Azergues. 04 78 47 93 73, con­tact@do­maine- chas­se­lay. com

Brouilly Do­maine Les Ca­préoles, L’Hy­dro­phobe 2017 - 12 €

Dé­cou­verts avec leur pre­mier mil­lé­sime en 2014, les époux Le­ca­reux conti­nuent de faire rou­ler leur ga­may dans la bouche des ama­teurs. Pour com­plé­ter leur gamme comme par en­vie de nou­veaux ter­roirs, ils ont ache­té des rai­sins pour éla­bo­rer ce brouilly à la robe in­tense qu’ac­com­pagne un par­fum oral vé­gé­tal franc. Sa ma­tière har­mo­nieuse est por­tée par un coeur de bouche large. Il y a de l’es­prit dans ce vin. Do­maine Les Ca­préoles, 108, im­passe du Mu­guet, 69430 Ré­gnié-Du­rette. 04 74 65 57 83. con­tact@ ca­preoles.com

Chi­roubles Pau­line Pas­sot 2017- 18 €

Pour sa pre­mière cu­vée en 2016, Pau­line Pas­sot n’a pro­duit que du ro­sé à cause de la grêle. Elle plante en haute den­si­té les 80 ares de chi­roubles ré­cu­pé­rés de son grand-père et les met « di­rect en conver­sion bio­lo­gique ». Ce acon au pur car­min res­pire la ronce et le bulbe de pi­voine. Son ap­proche grasse dé­couvre un ta­nin bon­dis­sant et di­geste. Avec 6 hec­tares à re­prendre de ses pa­rents, cette néo-vi­gne­ronne pro­met du bon. Les Mar­rans, 69820 Fleu­rie. 06 73 37 70 06. p.pas­sot@ hot­mail.fr

Ché­nas Do­maine Bel ave­nir, Grand Guin­chay 2017 - 12 €

En 2016, Lau­ra, 25 ans, re­joint sa mère Cé­cile qui avait re­pris la suite de son ma­ri en 2014. Pu­bli­ci­taire de for­ma­tion, elle se re­forme à l’âge ou d’autres partent en re­traite, achète des vignes quand d’autres en vendent pour at­teindre 18 hec­tares. Un pa­nier ju­teux de bur­lats et de fraises mûres à point vous ac­cueille. Des ta­nins di­gestes et une nale su­crée ferment la marche du plai­sir. Do­maine Bel ave­nir, 1087, Le Bel Ave­nir, 71570 La Cha­pelle-de-Guin­chay. 03 85 36 75 02. do­maine.bel. ave­nir@ wa­na­doo.fr

Côte de Brouilly Du­pré- Gou­jon, Le Dé 2015 - 18,50 €

Un nou­veau duo en beau­jo­lais. Sé­bas­tien Du­pré, 31 ans, se consacre au rai­sin, et Guillaume Gou­jon, 32 ans, à sa trans­for­ma­tion ; les deux gèrent la com­mer­cia­li­sa­tion. Ce « dé » ne s’est pas fait en un coup : trois ter­roirs, 100 % en fûts avec un éle­vage de deux ans pour un nez épi­cé qui contraste avec sa ma­tière gour­mande en boule de gras qui ter­mine large. Un pre­mier mil­lé­sime pro­met­teur. Du­pré-Gou­jon, 404, mon­tée de l’écluse, 69220 Saint-La­ger. du­pre­gou­jon@ gmail.com

Beau­jo­lais-Villages blanc Do­maine Strif ing, Gra­nit 2017 - 15 €

Après une for­ma­tion sco­laire en Beau­jo­lais et un stage dans un pres­ti­gieux do­maine bour­gui­gnon, Guillaume se lance à 22 ans dans la reprise des 14 hec­tares fa­mi­liaux. Il a plan­té sur ré­gnié cette vigne dont il tire les pre­mières grappes en 2017. Son par­fum vi­neux ouvre la bouche sur une sa­veur ten­due zes­tée d’agrumes. Son grain de vie vient de sa jeu­nesse et de ses le­vures in­di­gènes. At­ten­tion seule­ment 700 bou­teilles... Do­maine Stri ing, 94, che­min des Li­las, 69430 Ré­gnié-Du­rette. 04 74 69 20 16. con­tact@ do­mai­nes­tri ing.fr

Mou­lin à Vent Do­maine Yo­han Lar­dy, Vieilles Vignes de 1903 2015 – 22,70 €

Ce jeune pro­duc­teur a re­pris des vignes plan­tée en 1903 sur le ter­roir com­plexe des Mi­che­lons avec des ceps de ri­pa­ria gloire, le top du ma­té­riel vé­gé­tal, puis a vi­ni é sans soufre et dans des fûts de chêne de trois ans. Le nez dé­voile des par­fums de roche et de terre hu­mide. La bouche avoue une sa­veur d’orange san­guine idéale pour un ca­nard la­qué. Do­maine Yo­han Lar­dy, Le Vi­vier, 69820 Fleu­rie. 06 29 53 74 86. les­lie@ ter­roirs-ori­gi­nels.com

© Jean-Luc Barde

Ro­ma­neches-Tho­rins, lieu-dit Mou­lin à Vent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.