Châ­teau Font du Broc

Cuisine et Vins de France - - Vignoble -

Lorsque Syl­vain Mas­sa, de l’en­tre­prise Mas­sa Pneus, achète Font du Broc en 1979, il veut un lieu pour éle­ver des pur-sang lu­si­ta­niens, sa pas­sion. La vigne était là sur des res­tanques, ves­tiges d’un pas­sé qui avait brû­lé. Au­jourd’hui le pape du pneu place ses che­vaux dans les concours mon­diaux et ses vins dans les pa­laces. Le blanc fit sa ré­pu­ta­tion. Puis Eric Saignes est ar­ri­vé, d’un autre Sud, plus à l’ouest, ingénieur agro conquis par le bio, qui trouve en Pro­vence le ter­roir rê­vé. Mas­sa et le do­maine sont conver­tis. Sous une voûte “go­thique” créée ex-ni­hi­lo, les rouges vieillissent dans le bois.

Au-des­sus, un ma­nège olym­pique et des salles de ré­cep­tion en­tourent un pla­tane mul­ti­cen­te­naire. Font du Broc blanc 2013 (14,50 €): le rolle donne à ce côtes-de-pro­vence de larges épaules et une pointe d’iode qui cisèle la fi­nale. En at­ten­dant le rouge 2013 (en­core en éle­vage) in­croya­ble­ment frais et concen­tré…

Bâ­ti de nos jours par les

com­pa­gnons, le cloître joue les édi­fices go­thiques,

pour abri­ter le chai du Châ­teau Font du Broc.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.