La gre­nade LE FRUIT ZÉ­RO DÉ­FAUT

Cuisine et Vins de France - - Marché De Saison -

Belle, dé­li­cieuse, un bi­lan nu­tri­tion­nel par­fait, la gre­nade a tout bon et oc­cupe une place de choix dans la fa­mille des « su­per­fruits ». Sa pro­duc­tion est re­lan­cée en Lan­gue­doc. Sep­tembre en ouvre la pleine sai­son.

Sous le so­leil, on com­mence à cueillir en ce mo­ment les pre­mières gre­nades do­dues à l’écorce rouge et lui­sante, aux grains vi­ve­ment co­lo­rés et gorgés de jus aro­ma­tique. On file dé­ni­cher ce fruit exo­tique sur les étals. Exo­tique mais pas tro­pi­cal, en­fin pas seule­ment. La gre­nade, même si elle aime la cha­leur, ne pousse pas ex­clu­si­ve­ment sous un so­leil de plomb. La culture des gre­na­diers est même re­lan­cée dans le sud de la France, en Oc­ci­ta­nie. On dé­gus­tait dé­jà ces fruits ve­nus de Pro­vence à la cour du Roi-So­leil, et la pro­duc­tion fran­çaise ne s’est ar­rê­tée qu’au dé­but du XXe siècle. Le re­gain d’in­té­rêt ac­tuel de jeunes pro­duc­teurs na­tio­naux pour ce beau fruit s’ex­plique ai­sé­ment. La de­mande ex­plose et ils en­tendent se tailler une place sur ce mar­ché en pleine crois­sance, en concur­ren­çant les gre­nades es­pa­gnoles, ira­niennes, égyp­tiennes ou ca­li­for­niennes.

NOS BONS AC­CORDS

Le vin doit équi­li­brer son aci­di­té ori­gi­nelle. En sa­lade ou ta­bou­lé, un ro­sé frui­té, un ta­vel par exemple, convient bien. En ac­com­pa­gne­ment de pois­sons ou de saint-jacques, un al­sace-pi­not-gris. En com­plé­ment d’un des­sert avec des notes pâ­tis­sières d’amande ou de va­nille, un pa­che­renc-du-vic-bilh ou un ju­ran­çon jeune.

BIEN LA CHOI­SIR

Il faut se fier au poids, et sé­lec­tion­ner la plus lourde, à gros­seur égale. On la choi­sit co­lo­rée, avec une robe bien lui­sante. On écarte les fruits à l’écorce ta­chée et sèche. Bon à sa­voir, les gre­nades, non en­taillées, se conservent

fa­ci­le­ment trois se­maines dans le bac du ré­fri­gé­ra­teur. Les grains se­ront même plus par­fu­més. Au­tour de 3,50 € pièce.

CÔ­TÉ NUTRITION

La liste de ses ver­tus ne cesse de s’al­lon­ger au fil des études. La gre­nade se­rait un al­lié de poids contre cer­tains can­cers (sein, co­lon), les ma­la­dies car­dio­vas­cu­laires, le vieillis­se­ment,

Alz­hei­mer… C’est un puis­sant éner­gi­sant, an­ti­oxy­dant et an­ti-in­flam­ma­toire. On re­com­mande une consom­ma­tion de 25 cl de jus par jour. Sa­chant que 100 g de grains n’en donnent que 5 cl en­vi­ron, ce­la ex­plique le coût éle­vé du jus de gre­nade pur que l’on trouve dans le com­merce.

Ldua m rea­crea îec her

RIZ AU LAIT À LA GRE­NADE Pour 4 per­sonnes. Égre­nez 2 gre­nades. Pas­sez la moi­tié des grains au blen­der pour en ex­traire un jus épais. Fil­trez. Por­tez 80 cl de lait à ébul­li­tion avec le jus de gre­nade, 1 gousse de va­nille fen­due et grat­tée, et 1 pin­cée de sel. Ver­sez 120 g de riz en pluie en mé­lan­geant. Lais­sez fré­mir sur feu doux pen­dant 30 mi­nutes à dé­cou­vert. Re­muez ré­gu­liè­re­ment. Re­ti­rez la gousse de va­nille, ajou­tez 120 g sucre, mé­lan­gez bien et pour­sui­vez la cuis­son 10 mi­nutes. Hors du feu, cou­vrez et lais­sez gon­fler 5 mi­nutes. Ré­par­tis­sez en ver­rines en ajou­tant le reste des grains de gre­nade. Pla­cez au frais pour 3 heures avant de ser­vir avec quelques éclats

de pis­tache, pour dé­co­rer et com­plé­ter les sa­veurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.