LA VIE EST À NOUS

Detours en France - - Voir - Lire - Écouter -

Avec Un Par­fum de bon­heur, Di­dier Dae­nin­ckx pro­pose un re­tour en ar­rière sur un évé­ne­ment ma­jeur de notre histoire. Le 3 mai 1936, le se­cond tour des élec­tions lé­gis­la­tives offre la ma­jo­ri­té à une coa­li­tion de gauche : Mau­rice Tho­rez (PCF), Édouard Da­la­dier (par­ti ra­di­cal-so­cia­liste) et Léon Blum (PS). Ce der­nier conduit le Front po­pu­laire. Par­mi les ré­formes qu’il im­pose : les congés payés et les 40 heures. L’au­teur de Meurtres pour mé­moire ou de À nous la vie ! aborde notre histoire en « je­tant des pas­se­relles de fic­tion entre deux blocs de réa­li­té, un peu comme on tra­verse un tor­rent en s’ap­puyant sur des ro­chers épars ». Ces blocs de réa­li­té, il les a trou­vés dans les pho­tos de France De­may, ou­vrier et pho­to­graphe ama­teur. Son re­gard sur le quo­ti­dien de sa bande de co­pains est fra­ter­nel et capte ces ins­tants de vie col­lec­tive. Ces ins­tan­ta­nés ont ins­pi­ré à Dae­nin­ckx un ré­cit illus­tré. À tra­vers un per­son­nage éner­gique et at­ta­chant, Gi­nette Tier­ce­lin, le ro­man­cier ra­vive les cou­leurs d’un temps où l’es­poir se sa­vou­rait en contre­bande.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.