les trois ques­tions clés

À Ca­the­rine Sa­li­nier, pé­diatre

Doolittle - - Bling Bling -

Quels sont les risques liés au per­çage d’oreilles chez un en­fant ?

• l’in­fec­tion : un pe­tit en­fant est sou­vent touche-à-tout, il peut être en contact avec de la terre, et por­ter en­suite la main à son oreille. • l’al­ler­gie cu­ta­née au ni­ckel, si on ne met pas de boucles d’oreille en or. • le trau­ma­tisme dû à l’ar­ra­chage des boucles d’oreille, fré­quent dans les cours de ré­créa­tion.

Y a-t-il un bon mo­ment pour faire per­cer les oreilles de son en­fant ?

Il faut at­tendre que l’en­fant en fasse la de­mande. Après tout, c’est une in­ter­ven­tion sur son phy­sique, c’est à lui d’en avoir en­vie quand il est en âge de l’ex­pri­mer. Même si le trou se re­ferme un jour, il lais­se­ra une ci­ca­trice. Ce geste n’est ni ano­din ni in­dis­pen­sable.

Et si, mal­gré tout, les pa­rents per­sistent à vou­loir faire per­cer les oreilles de leur en­fant ?

Il faut se tour­ner vers un bi­jou­tier. Vé­ri­fier que le pro­fes­sion­nel uti­lise des kits à usage unique. Contre la dou­leur lors du per­çage, on peut re­cou­rir à une crème anes­thé­siante (non rem­bour­sée pour cette in­di­ca­tion). Et sur­tout, pour li­mi­ter le risque d’in­fec­tion, dés­in­fec­ter la zone chaque jour jus­qu’à la ci­ca­tri­sa­tion (comp­ter deux se­maines en moyenne) avec un pro­duit spé­ci­fique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.