Vé­ro­nique De­cker

Doolittle - - Power List -

Vé­ro­nique De­cker vient de pu­blier son deuxième livre. Dans L’école du peuple, aux édi­tions Li­ber­ta­lia, elle ra­conte, au tra­vers de 64 anec­dotes vé­cues, son quo­ti­dien de di­rec­trice d’école à Bo­bi­gny, en Seine-Saint-De­nis. Vé­ro­nique parle des ga­mins de la ci­té Karl-Marx, de leurs pro­blèmes sco­laires et fa­mi­liaux, des en­fants des bi­don­villes. Dans son ou­vrage, Vé­ro­nique De­cker ra­conte aus­si l’his­toire de ce ga­min de qua­trième at­teint d’une ma­la­die qui le rend aveugle, mais qu’au­cun membre de sa fa­mille n’amène consul­ter. Au cours de sa car­rière, longue de plus de 30 ans, elle a vu dé­fi­ler un grand nombre d’élèves en dif­fi­cul­té. Mais elle a consta­té que la si­tua­tion gé­né­rale ne s’amé­lio­rait pas. “J’ai de plus en plus d’élèves pour qui on ap­pelle le 115 – et dans toutes les ca­té­go­ries et de toutes ori­gines géo­gra­phiques, plus seule­ment des élèves roms. On a cas­sé des tours à Bo­bi­gny, elles étaient moches d’ac­cord, mais où doivent al­ler les gens ? C’est nous à l’école qui ré­cu­pé­rons les cas d’en­fants mal lo­gés. Comment ap­prendre dans de telles condi­tions ?” confie-t-elle dans son livre. Vé­ro­nique De­cker connaît le cou­pable. Le sys­tème. Pas de moyens, pas de profs, pas de livres. Sur le plan opé­ra­tion­nel de lutte contre la dif­fi­cul­té sco­laire, lan­cé en 2011, elle dit : “On nous dit qu’on va ‘re­ce­voir des pré­co­ni­sa­tions’, mais on en a tout le temps, des pré­co­ni­sa­tions, et sou­vent elles sont contra­dic­toires au point d’avoir le tour­nis... Il faut. Il faut. Il faut. Je suis d’ac­cord avec une bonne par­tie des pré­co­ni­sa­tions que l’on nous fait... Mais je suis sa­tu­rée de pré­co­ni­sa­tions qui ne sont as­sor­ties d’au­cun autre che­min que ce­lui d’obéir à des ordres in­fai­sables.” Vé­ro­nique en a marre des pré­co­ni­sa­tions. Dé­sor­mais, elle de­mande les moyens de pou­voir les ap­pli­quer. En vrai, Vé­ro­nique De­cker, 58 ans, fe­ra une for­mi­dable mi­nistre de l’Édu­ca­tion.

“C’est nous à l’école qui ré­cu­pé­rons les cas d’en­fants mal lo­gés. Comment ap­prendre dans de telles condi­tions ?”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.